Khalfi Malik

CEO @ BE-CASH | WWW.BE-CASH.CH | SPEAKER @ M3K | WWW.M3K.CH

Après 8 années passées dans le domaine financier, Malik crée successivement plusieurs sociétés, dont la 1re franchise « adidas Originals » en Suisse. Depuis 2012, il conseille les entrepreneurs et les dirigeants d'entreprises, et intervient lors de conférences sur la thématique de l'entrepreneuriat www.m3k.ch

En 2013, il cofonde Be-Cash, dont il est le CEO, et vient révolutionner le marché des terminaux de paiement en proposant des terminaux à la vente dès 99.-. www.be-cash.ch

Devenir son propre patron, entre rêve et réalité

"Entre rêve & réalité"

On rêve tous un jour ou l'autre de devenir son propre patron. Finis les incompétents qui nous dictent "quoi faire", "quand faire" et "comment faire"! Prendre toutes les décisions et en récolter les fruits, les louanges et les mérites! Seulement, du rêve à la réalité, il y a un pas. Décryptage d'une reconversion plus compliquée qu'il n'y paraît.

Marc Zuckerberg créa Facebook à l'orée de ses 20 ans. Steve Jobs, co-fondateur d'Apple, donna naissance aux premiers prototypes du "Mac" dans le garage de ses parents à tout juste 21 ans. Ingvar Feodor Kamprad, fondateur d'IKEA, eut l'idée de vendre des meubles dans son jardin alors qu'il n'avait que 17 ans. Autant d'exemples de réussites entrepreneuriales qui montrent qu'être son propre patron, c'est assez simple, plutôt cool et qu'en plus ça peut rapporter gros!

Plus facile à dire qu'à faire ! Car résumer en une poignée de secondes une réussite construite sur des années de travail biaise l'approche. C'est ce que j'appelle le syndrome "Capital" (émission bien connue des francophones sur M6). Une succession d'histoires à succès dont on retient plus facilement les bons côtés que les mauvais. Soit dit en passant, la formule de l'émission y est pour beaucoup, audimat oblige.

La réalité, une loi infaillible

En passant du rôle d'employé au rôle d'employeur/entrepreneur, un nouveau monde se dessine, apportant son lot de surprises... Souvent balayés sous prétexte d'une motivation hermétique à toutes épreuves, les points suivants devraient être soigneusement pris en considération avant de se jeter tête baissée dans la fosse aux lions. Petit tour d'horizon :

Le 25 du mois
Employé: c'est jour de paie !
Entrepreneur: plus que 6 jours avant la fin du mois afin de couvrir les charges et se sortir éventuellement un salaire.

Salaire Net
Employé: pour un salaire brut de 7'000.-, votre patron vous verse environ 6'000.- net (le 25 du mois bien sûr...)
Entrepreneur: pour se verser un salaire équivalent de 6'000.- net, il faudra générer environ 10'500.- brut. Vous assumez désormais les charges sociales du patron et de l'employé.

Charges opérationnelles
Employé: aucune charge particulière à supporter. Il suffit de se présenter au bureau, le tour est joué.
Entrepreneur: dans le meilleur des cas, vous supportez la téléphonie, les déplacements, la bureautique et un peu d'informatique. Sinon, c'est un loyer, un véhicule, du matériel, des infrastructures, de la sécurité...etc, qui viendront saler la note.

Assurances (maladie, accident, 2ème pilier...)
Employé: les couvertures d'assurances sont comprises dans votre salaire, tout va bien.
Entrepreneur: les assurances sont un poste que les entrepreneurs négligent très souvent, s'exposant à des risques importants (voir article à ce sujet).

Multi-compétences
Employé: embauché avec un cahier des charges +/- précis et des responsabilités définies. En cas de question, il y aura toujours une personne en interne vers qui se tourner.
Entrepreneur: "être au four et au moulin" décrit à la perfection les compétences requises pour être son propre patron. En plus de maîtriser son domaine de compétence, les responsabilités supplémentaires sont multiples, allant du marketing, à la vente, en passant par l'administration, les négociations, la gestion, les RH, le RP, le nettoyage...et bien plus encore. En cas de question, à vous de trouver les (bonnes) réponses.

Absences
Employé: une chute à ski, une mauvaise grippe ou un burn-out ? On va consulter le docteur, on fait suivre le certificat à l'employeur et on prend soin de soi.
Entrepreneur: pour autant que vous soyez "correctement" assuré, vous pourrez couvrir en partie votre salaire (une fois le délai d'attente dépassé). Cela dit, durant votre absence, personne pour faire votre boulot. Dans le meilleur des cas, votre activité en prend un coup, dans le pire, vous mettez la clé sous la porte. Les absences sont donc proscrites.

Vacances/Temps de travail
Employé: 5 semaines (et +) de vacances minimum (jours fériés inclus - 9 jours sur GE en moyenne par année) pour 8h de travail par jour.
Entrepreneur: les premières années, il est souvent compliqué de prendre des vacances. Le temps de travail oscille entre 12 et 15h par jour, samedi voir dimanche inclus.

Le tableau dressé est un peu morose, je l'admets, mais en aucun cas le trait est grossi. Bien que l'aventure en tant qu'entrepreneur regorge de moments exaltants, et déprimants parfois (car on frôle avec les extrêmes), la nature de cet article réside dans un constat récurrent qui est que :

1. 100% des personnes sur le point de se lancer m'ont confié être prêtes à tous les sacrifices du monde pour être à leur compte,
et
2. ces mêmes personnes, expérience faite, se rendent compte avoir sous-estimé l'ampleur de la tâche.

A cela d'ajouter qu'en tant que patron, vous serez considéré comme étant privilégié. Voici un medley des commentaires les plus fréquents :

  • Tu as de la chance, tu n'as aucun patron (pas si vrai)

  • Tu travailles quand tu veux, où tu veux (c'est vrai, du coup on travaille plus)

  • Tu sais pour qui tu bosses (en effet, et la liste est longue)

  • Plus tu travailles, plus tu gagnes (ah bon?)

Le succès, aussi subjectif et personnel soit-il, s'acquiert et se construit à travers les années, du travail, beaucoup d'abnégation et de persévérance. Une maxime de Soichiro Honda le résume très bien : "La réussite, c'est 99% d'échec". Si vous êtes sur le point de vous lancer, gardez bien cela en tête. En cas d'échec, relevez-vous et essayez à nouveau, jusqu'à ce que cela fonctionne.

N'ayant pu citer toutes les différences entre la vie d'employé et celle d'employeur, je vous invite à partager vos expériences en laissant un commentaire, afin de nourrir le contenu, toujours source d'inspiration pour les futurs entrepreneurs.

P.S.: pour n'avoir cité en introduction que des exemples de réussites exceptionnelles et connues de tous, la réussite entrepreneuriale se situe pour l'ensemble et dans un premier temps à être rentable le plus tôt possible.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."