Bernard Radon

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COACHING SYSTEMS SARL

"Il y a chez Bernard Radon une quête perpétuelle pour comprendre les mécanismes de la stratégie et du management. Mais comment s’y prend-t-il pour coucher sur papier ce foisonnement d’expériences d'accompagnement de cadres et de cadres dirigeants? Je crois qu’il s’amuse à noter ses idées sur un petit calepin imaginaire. Il les transcrit ensuite sur des petits morceaux d’étoffe qu’il range soigneusement dans une boîte. Et quand le besoin de publier se fait pressant, il les sort, les trie, les arrange et enfin les coud soigneusement les uns avec les autres pour en faire un patchwork très ordonné dont l’image est non seulement cohérente, mais aussi d’une pertinence logique qui interpelle ses lecteurs. Il dit d’ailleurs en substance dans ses différents livres que l’on apprend à connaître son environnement par touches successives, comme si on reliait entre eux les morceaux d’un vaste puzzle. Au final, après avoir pris du temps, acquis et comparé toutes nos connaissances, c’est l’image d’ensemble qui se dégage: les organisations humaines dans toute leur complexité".

Des repères pour sa carrière

Comment se constitue une carrière ? Quels sont les éléments d'une progression dans une organisation ? Quels en sont les pièges ? Voulez-vous vraiment vous aventurer dans cette ascension ?

Alors allons-y pour ce court descriptif, depuis votre arrivée en tant que jeune prodige dans une organisation jusqu'au poste de directeur général et même plus...

Des trajectoires de carrière possibles

Se faire repérer ou pas

En un, il se peut que vous n’ayez pas été repéré dans votre organisation, surtout si elle est d’une taille certaine. Vous pouvez vous demander : "Pourquoi pas moi ? Qu'est-ce qui fait que je n'évolue pas dans mon organisation ?" Vous pouvez aussi vous en prendre aux autres, vous poser en victime incomprise…

En deux, vous avez progressé, mais vous ne vous êtes pas suffisamment adapté à votre environnement. Notamment, vous ne vous entendez pas avec votre supérieur hiérarchique et, sur un coup de tête, pensant que l'herbe est plus verte ailleurs, vous donnez votre congé. L'erreur est fatale. Généralement après une année, sans avoir réellement intégré l'importance des inextricables réseaux relationnels qui maillent l’entreprise, vous la fuyez à nouveau, et c'est le début d'une longue descente.

L'ascension sociale

Si vous suivez la trajectoire trois, vous serez tenté de penser, à partir de 45 ans, que vous avez déjà mené bien des projets, dirigé de grandes équipes et que vous savez sans conteste comment influencer vos collaborateurs. Mais la lassitude s’installe, et vous vous mettez inconsciemment en danger en prenant des positions indéfendables, juste pour (vous) montrer que vous existez encore. Gardez-vous en ! La courbe de votre carrière atteint son point d'inflexion. Vous commencez à coûter cher et vos compétences techniques datent. Cela fait maintenant une bonne vingtaine d'années que vous avez terminé vos études. Depuis, de belles avancées technologiques ont eu lieu et le marché regorge de nouvelles recrues qui les ont intégrées....

Dans la descente commence l'ascension

Vous vous retrouvez au point quatre, et rejoignez alors une autre organisation dans laquelle vous n'avez ni réseau, ni grande connaissance des produits ou du marché. Le rejet est généralement assez rapide. Deux années suffisent. Et c’est la spirale infernale comme décrite sous deux.

Au point cinq, il peut arriver que votre parcours ait été suffisamment bien mené pour qu'une chance additionnelle vous soit donnée et que vous puissiez être amené à des responsabilités de direction générale. Mais il ne faut pas se leurrer, plus on tend vers le haut de la hiérarchie, plus les places deviennent rares.

Vies et dépits

Le parcours décrit ne reflète bien entendu pas la multiplicité des parcours personnels. Ainsi, certains n'auront pas forcément envie de progresser. Pourquoi pas ? Mais rester un grand nombre d'années rivé à un même poste exige une prise de recul avec soi-même et avec les autres afin de ne pas être affecté par tous les revirements, coups de théâtre et autres remaniements incessants qui sont le lot de toute organisation 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."