Strobinofabrice

ANALYSTE CHEZ ANALYSES & DÉVELOPPEMENTS IMMOBILIERS

Diplômé de l'Institut d'études immobilières (IEI), Fabrice Strobino est architecte universitaire et chef de projets immobiliers chez Analyses & Développements Immobiliers depuis 2003. Il a en outre suivi le cursus de l'AZEK pour les gérants de fortune. Fort d'une expérience de plus de 4000 expertises pour de grandes banques, il est membre de l'Association des promoteurs et constructeurs genevois (APGC) et membre de la Chambre suisse des experts immobiliers (CEI).

Demain, je m’en fous !

La vraie question reste en suspend !

Nous avons pu lire cet été de nombreuses lettres de lecteur disant : « Le futur quartier des Cherpines, c’est trop dense », « Il faut construire, mais pas ici », « Il ne faut pas détruire notre belle nature », « Une tour n’a rien à faire ici », « Il faut une traversée de la Rade », « Le PAV s’enlise (http://blogredaction.rougefm.com/actu/2014/04/02/quatrieme-demission-en-six-ans-a-la-tete-du-pav/)»,…

La question que nous devons-nous poser pendant cette pause estivale, alors que nos esprits sont libérés des contingences quotidiennes, est d’abord d’ordre général.

Quel est le développement que nous souhaitons pour notre société ?

D’abord, il y  a les regrets qui nous conduisent à penser : « De notre temps, nous pouvions laisser les portes des appartements ouvertes, circuler facilement, trouver un emploi très aisément,  changer d’appartement sans problème,… ». Les dernières élections et votations l’ont bien prouvé. Les sentiments passéistes ont refait surface et ont donné des signaux d’alarme au monde politique. Ce dernier les ont-ils entendus, pas sûr !

Mais voilà, notre société a grandi, comme tout organisme, naturellement, et, malheureusement, de manière désordonnée.

L’état de stabilité n’est pas dans la nature et l’espérer ou tout faire pour revient à adhérer au plus grand mensonge des contes : « Ils se marièrent et vécurent heureux! » En fait, la vraie histoire commence là.

Eh bien, dans notre développement de société, nous avons fait pareil. Depuis 1966 (http://www.tdg.ch/geneve/actu-genevoise/agencer-ville-alveoles-800000/story/29481431), nous avons refermé le grand livre du conte de l’après-guerre et avons arrêté de rêver notre histoire.

Une fois que nous avons accepté que la croissance, quelle que soit sa taille, est un fait inéluctable, répondre à plein de questions disparates ne sert à rien!

Il est temps que le débat démocratique s’installe vraiment pour voir à quel développement nous aspirons.

Il faut d’abord présenter une vision pour le développement de Genève qui englobe notamment les questions des mobilités et celles liées au logement et aux loisirs.

Ensuite, invitons toute la société civile au débat.

Mais pour mettre cela en route et le faire aboutir, il faut une volonté politique autre que celle de se faire réélire !

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."