Chantal De Senger

JOURNALISTE

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

De la subjectivité des guides

Gastronomie Parker décide du sort des vins, Gault&Millau et Michelin de celui des tables. Tout comme ces deux guides, le mensuel britannique «Restaurant», qui publie tous les ans le classement des 50 meilleurs restaurants du monde, a une influence considérable sur le sort des établissements notés. En désignant le Noma, du chef René Redzepi, quatre fois meilleur restaurant du monde, la revue en a fait un lieu prisé par les amateurs du monde entier. Il faut désormais patienter une année pour obtenir une table dans cet établissement de Copenhague. 

Ma question: les critiques gastronomiques sont-ils toujours dans le vrai, sachant que les goûts sont très subjectifs? Au menu du Noma, on trouve des feuilles sauvages à manger avec les doigts, un oignon grillé, des choux, quelques pommes de terre, un canard brûlé au chalumeau, et, en dessert, des champignons trempés dans du chocolat. Certes, ces plats s’inspirent de la nature environnante, mais quand on parle de «meilleur restaurant du monde», n’attendons-nous pas à plus de raffinement? A vous de juger.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."