Fioruccidavid

FONDATEUR DE LP3

David Fiorucci a occupé des postes de cadres supérieurs et de direction dans l’industrie, les entreprises de service, le service public et le domaine des finances. Il a plus de 25 ans d’expérience de conduite avec des teams de 5 à 50 personnes, ceci autant au sein de PME que de grandes entreprises nationales ou internationales. A l’aise avec une grande diversité culturelle, il a accompagné des mandats/projets/workshops dans différents pays : Suisse (trois régions linguistiques), France, Allemagne (Nord et Sud), Autriche. Ses axes sont la Transformation, le Leadership, le développement d’organisation, le développement du personnel, le développement durable, la gestion stratégique, l’animation et la formation. Au sein de Swiss Life Suisse, David Fiorucci a été, de janvier 2012 à juin 2016, membre de la direction, au siège de Zürich, responsable Learning & Development et a accompagné la Transformation. David Fiorucci est membre du conseil consultatif (Beirat) de l’association Suisse de formation pour les cadres (ASFC). Il a divers mandats d’enseignement au niveau supérieur (Diplôme fédéral RH, EMBA International Management and Leadership).

Performance économique et énergie : un levier à ne pas sous-estimer

Pourquoi Roger Federer a-t-il autant de succès, est-il autant apprécié et surtout pourquoi est-il aujourd’hui encore au sommet de son art, de son talent ?

Performance et énergie

Crédits: David Fiorucci

Bien évidemment, plusieurs facteurs sont importants : talent, entrainement, force de caractère et j’en passe. Je souhaite, dans cet article, faire le lien entre l’énergie et la performance.

Le niveau de performance de Roger Federer a énormément à avoir avec son énergie (ses énergies) et la gestion de cette énergie (de ses énergies). Roger Federer sait se reposer, se régénérer, se nourrir, se battre et s’il oublie parfois, un membre de son team, de sa famille ou un de ses amis le lui fait remarquer.

Et vous?

En sport, comme en privé ou au travail, la gestion de son énergie (de ses énergies) est un levier central de la performance.

Le mot « énergie » vient du latin « energia », lui-même issu du grec ancien « ἐνέργεια », enérgeia (« force en action »).

Une force (une source de pouvoir) en action permet d’avoir un impact. Plus nous en sommes conscients et mieux nous maîtriserons notre impact, notre performance. Notre énergie, comme nos sources de pouvoir peuvent être utilisés de façon positive (renforcement) ou négative (destruction).

Il est important d’en prendre conscience (auto-réflexion).

Les 2 articles suivant vous donnent quelques réflexions complémentaires

Au fait savez-vous pourquoi mon entreprise s’appelle « LP3 » ?

« L » pour Leadership, puis les 3 « P » se multipliant sont pour :

  • Potentiel
  • Pouvoir
  • Performance

Ainsi, si je connais et développe mon « potentiel », si je maîtrise mon « pouvoir », mon impact, je vais avoir ou amener la « performance » que je souhaite.

Pour ce faire, comme dans le cas de Roger Federer, il est nécessaire de trouver une balance entre « énergie » et « ressources ».

En d’autres termes : qu’est-ce qui me donne de l’énergie, qui remplit mes « batteries », et d’un autre côté qu’est-ce qui m’enlève de l’énergie ou qui me vole de l’énergie ?

Pour répondre à cette question, regardons quelles sont les formes d’énergies.

Les neurosciences et la psychologie définissent 4 sortes d’énergie :

  • Energie corporelle
  • Energie émotionnelle
  • Energie mentale
  • Energie spirituelle

Voici quelques réflexions pour ces 4 sortes d’énergie

Energie corporelle

Quelle est la qualité de mon sommeil ? Ai-je fait assez de pauses durant la journée ? Quelle est la qualité de ma nutrition ? Ai-je assez bu (eau!)? Et, finalement, ai-je fait assez de mouvement (30’)?

En début d’après-midi, quand je débute un workshop avec des participants, je leur fais faire un petit exercice, le « 1-2-3 » qui ne prend que 5 minutes (je ne vais pas l’expliquer dans cet article).

Cet exercice met en avant trois éléments :

  • Il demande de la concentration, ce qui permet aux participants de se « vider » la tête et de ne plus penser à ce qui était avant. Ainsi nous gagnons en performance et énergie pour le présent. Dans notre réalité quotidienne, nous passons d’une séance à l’autre, d’une conversation téléphonique à l’autre, d’un projet à l’autre. Notre tête est toujours pleine d’information. Il faut de temps en temps arriver à se reconcentrer.
  • Il fait rigoler. Le rire dégage de l’énergie et ceci est important surtout après un repas. De plus le rire est contagieux. Avoir du plaisir au travail est un facteur important pour la santé au travail également.
  • Il permet de faire travailler les 2 hémisphères de notre cerveau, ce qui nous stimule et augmente notre performance, notre créativité.

Energie émotionnelle

A travers le feedback positif et la valorisation, vous pouvez renforcer l’estime de soi que vos collègues, amis, collaborateurs peuvent avoir d’eux. La confiance en soi est un élément clé de la performance.

>> À lire aussi: Gagner en confiance à travers le Feedback

Votre niveau émotionnel est influencé par votre contexte, qu’il soit privé ou professionnel. Ici il n’est pas possible de séparer les deux. Ainsi, si vous avez des soucis avec vos enfants ou votre partenaire et que ceci vous touche émotionnellement, cela va avoir un impact sur votre performance.

La compétence la plus importante à avoir à ce niveau est l’écoute. La qualité de votre écoute peut aider les autres. Cette écoute est également très importante dans un contexte de transformation. En effet, les changements éveillent des résistances, liées à des peurs, qui, elles, ont ou auront un impact sur votre énergie.

D’un autre côté, comme mentionné auparavant, le plaisir et le rire ont un effet contagieux positif.

Energie mentale

Il s’agit principalement de la notion de sécurité psychologique (droit à l’erreur) et de confiance. Si je n’ai pas peur, si je me sens fort, que j’ai confiance en mes ressources, je vais faire preuve de courage

>> À lire aussi: Management : comment renforcer la notion de courage !
>> À lire aussi:La présence psychologique comme levier à l’innovation

Energie spirituelle

Cette quatrième notion d’énergie met en avant le fait de donner du sens. Ainsi dans un cadre professionnel, il s’agit d’avoir une vision claire

>> À lire aussi: Le bon chef a une vision claire

En outre, la méditation, des exercices sur la respiration, le yoga et bien d’autres techniques sont d’excellents éléments pour mieux appréhender son énergie, ses énergies.

Que faites-vous pour gérer vos énergies ?

Finalement dans un contexte professionnel cela rejoint ma définition du leadership :

« Capacité à créer un mouvement (« momentum »), à mettre des personnes en mouvement vers un objectif commun, vers une vision attractive, à travers un cadre stimulant, créateur et inspirant. »

En d’autres mots, c’est créer un cadre ou l’énergie des collaborateurs peut s’exprimer positivement pour permettre une performance durable.

A votre énergie!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."