Ladermannsebastiennb

FONDATEUR DES EDITIONS ALPAGA

Editeur, journaliste indépendant et spécialiste en communication, Sébastien Ladermann est passionné de gastronomie et de voitures anciennes notamment. Deux thèmes qui l’inspirent au quotidien dans ses diverses activités, au point de nourrir une intense réflexion sur l’art de (bien) vivre et d'avoir consacré aux plus prestigieux chefs de cuisine lémaniques un ouvrage novateur (Portraits (intimistes) de chefs, paru aux Editions Alpaga) préfacé par F. Girardet, Ph. Rochat et G. Rabaey.

Coups de coeur et bonnes résolutions

A l’heure de la bascule, il est de bon ton de faire les comptes et de regarder ensuite droit devant. Voici donc quelques coups de coeur « liquides » de l’année écoulée élus par quelques-uns des cavistes romands les plus en vue - pour permettre aux intéressés de retrouver facilement les références présentées - et autant de bonnes résolutions pour démarrer l’année sur les chapeaux de roue. A votre santé!

Coups de coeur 2014


Château Bel Air-Marquis d’Aligre, Margaux, Grand cru, 1998, CHF 42.- (www.cavesa.ch)
Pour tous ceux qui se sont détournés des bordeaux sans âme, voilà un vin qui les réconciliera avec une approche tout en finesse d’un grand terroir. Poivron rouge, menthe, fruits rouges, enveloppés par des tanins très élégants.
Suggestion d’accompagnement: un St Nectaire fermier bien affiné.


Domaine Pierre Fonjallaz, La Gruyre, Dézaley AOC, 2001, CHF 39.- (www.lacouleurduvin.ch - Magasin de Fribourg)
Encore sceptique quant à la capacité de vieillissement des (grands) chasselas? Essayez donc cette sélection de vieilles vignes, votre jugement sera fait! Un conseil? Le déguster aux environs de 10-12°C pour laisser son potentiel s’exprimer pleinement.
Suggestion d’accompagnement: pour lui-même, le temps d’une méditation sur les idées reçues…


Cantina del Pino, Barbaresco DOCG, 2009, CHF 30.25 (www.gazzar.ch)
Ce vin issu à 100% du cépage nebbiolo, cultivé dans la région des Langhe au Piémont, est un aristocrate. Une trame tannique présente mais élégante, des fruits noirs, des épices, une acidité bien maîtrisée équilibrant une générosité naturelle (14,5°), avec en finale une belle persistance.
Suggestion d’accompagnement: linguine et lapin confit aux herbes aromatiques.

 
Julien Pilon, « Nuit blanche », Crozes-Hermitage AOC, 2013, CHF 27.- (www.lacouleurduvin.ch - Magasin de Morges)
Une marsanne époustouflante! Ce qui frappe d’entrée? Un équilibre rare. Un nez légèrement toasté, des arômes de fleurs blanches, une bouche suave mais fraîche, une grande sapidité.
Suggestion d’accompagnement: bar aux coquillages, jus crémé.


Tenute di Eméra, Primitivo di Manduria DOP (Pouilles), 2012, CHF 19.50 (www.alfavin.ch)
Des arômes de cèdre, de fruits rouges et d’épices douces, une bouche puissante, concentrée, mais rafraîchie par une trame acide, voilà la générosité des Pouilles intelligemment conduite.
Suggestion d’accompagnement: lièvre à la royale façon sénateur Couteaux.


Caroline Frey, Evidence, 2010 (www.vogel-vins.ch)
Aux confluences de racines bordelaises - le cabernet sauvignon - et rhodaniennes - la syrah -, le vin élaboré par Caroline Frey conjugue fruits des bois et épices douces dans un exercice de style singulier mais convaincant.
Suggestion d’accompagnement: poitrine de veau confite, jus réduit au romarin.


Domaine des Charmes, Le Baron rouge, Coteau de Peissy 1er cru AOC, 2012, CHF 17.50 (www.bignens.ch)
Voilà un vin qui saura réconcilier les réfractaires au gamay. Ce dernier peut en effet, pour autant qu’on lui accorde le soin nécessaire, produire des vins de (pur) plaisir. Fruits rouges et épices sont au rendez-vous d’une générosité immédiate, sans prise de tête.
Suggestion d’accompagnement: un saucisson brioché entre copains.

Bonnes résolutions 2015


Château Jean Faure, Saint-Emilion Grand Cru AOC, 2010, CHF 52.- (www.lacouleurduvin.ch - Magasin de Fribourg)
Avec comme voisin immédiat Cheval Blanc, on peut comprendre que ce vin truste les premières places lors de dégustations à l’aveugle! Cabernet franc, merlot et malbec sont à l’origine d’un vin d’ores et déjà exquis mais qui supportera encore facilement quelques années supplémentaires en cave.
Suggestion d’accompagnement: entrecôte double « 70 jours d’affinage », fricassée de cèpes.


Ibernoble alta expression, Ribeira del Duero, 2009, CHF 39.50 (www.alfavin.ch))
Des vignes datant de 90 à 120 ans, exclusivement du tempranillo, confèrent à ce cru exclusif - 2’000 bouteilles uniquement - une intensité - visuelle comme olfactive - rare: pétale de rose, encens, épices douces, réglisse, avec une note balsamique en finale.
Suggestion d’accompagnement: souris d’agneau braisée aux zestes d’agrumes.


Château Mont Thabor, Châteauneuf-du-Pape AOC, 2011, CHF 36.- (www.lacouleurduvin.ch - Magasin de Morges)
Des grenaches d’âge canonique (80 ans) pour l’essentiel (80%), complétés par de la syrah, du mourvèdre et du cinsault pour former une véritable bombe aromatique. Fruits noirs, épices et cuir s’articulent autour d’une structure solide mais très élégante.
Suggestion d’accompagnement: fricassée de porc à la genevoise.


François Rousset-Martin, Savagnin Vignes aux Dames, Jura, 2011, CHF 28.- (www.cavesa.ch)
Les vins du Jura sont singuliers: ils passionnent ou révulsent. Voici là une excellente entrée en matière pour découvrir ce monde qui ne laisse pas indifférent. Finesse et force s’allient ici dans un bel équilibre. Carafage préalable conseillé, température de dégustation idéale aux environs de 11-12°C.
Suggestion d’accompagnement: un vieux comté.


Winzerkeller Strasser, Blauer Zweigelt vom Rheinfall, AOC Zurich, 2012, CHF 19.-(www.vogel-vins.ch)
Un vin qui en surprendra plus d’un! Un cépage autrichien - le zweigelt -, une origine peu commune aux confins de la Suisse du nord, proche des chutes du Rhin. Des fruits et du poivre noirs, une belle acidité sans agressivité ainsi qu’une longueur inattendue en font une agréable découverte.
Suggestion d’accompagnement: une poire de boeuf, os à moelle et sel de Guérande


Château Marjosse, Entre deux mers AOC, 2013, CHF 14.50 (www.bignens.ch)
Le nom de Pierre Lurton renvoie à Yquem et Cheval Blanc, c’est dire le sérieux apporté à la réalisation de cette cuvée issue de sauvignon et sémillon, archétype de cette appellation bordelaise. Un vin de (grand) plaisir!
Suggestion d’accompagnement: en apéritif, avec quelques huîtres de belle origine. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."