Chantal De Senger

JOURNALISTE

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Consommons naturel!

Ceux qui exigent que les plantes et les animaux soient considérés comme des êtres vivants qu’il faut bien traiter ne sont pas nécessairement des ayatollahs du végétarisme ou des antispécistes revendicateurs. Ces personnes qui ont déclaré la guerre aux pesticides, aux OGM, aux antibiotiques ou autres produits de synthèse sont tout simplement des amoureux de la nature. Elles respectent la faune et la flore que nous consommons, nous, au final.

L’être humain se pollue le corps depuis trop longtemps avec quantité de produits chimiques. Conséquences: nous développons de plus en plus des intolérances au gluten, au lactose, ou d’autres allergies.

Bref, il est urgent de faire machine arrière. Ou plutôt d’avancer dans cette démarche qui vise à respecter les produits que nous consommons. Il s’agit de cuisiner de la bonne viande – c’est-à-dire des animaux bien traités et non élevés en batterie –, de déguster des vins issus de l’agriculture biologique, de manger des fruits et légumes sans pesticides et des produits contenant zéro additif.

En Valais, les pionniers du bio, Didier Joris et Marie-Thérèse Chappaz produisent des vins extraordinaires. Les deux vignerons-œnologues cherchent avant tout la qualité et non la rentabilité, au prix de grands sacrifices. Heureusement, leur démarche commence à faire mouche: de plus en plus d’amoureux du terroir produisent en agriculture raisonnée, c’est-à-dire qu’ils prennent en compte la protection de l’environnement, la santé et le bien-être de l’animal et de la plante. 

Sorti fin 2015, le documentaire français Demain, au succès phénoménal, a ouvert les yeux à pas mal de sceptiques… Espérons qu’un mouvement se déclenche: celui de cultiver son jardin, au sens propre du terme. Soyons candides et faisons appel au bon sens de Voltaire!  

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."