Laurent Bakhtiari

MARKET ANALYST

Laurent Bakhtiari est diplômé d’un Master en Finance d’Audencia Nantes et d’un Master en mathématiques quantitatives d’Imperial College London. Fort d’une expérience de plus de 10 ans en salle des marchés au sein de diverses institutions financières telles que Merrill Lynch, BNP Paribas et Credit Suisse, Laurent livre régulièrement, à destination des médias et des clients, des analyses de marchés ainsi que des analyses macro et microéconomiques.

Conseils boursiers pour partir en vacances l’esprit tranquille

Bien des investisseurs inexpérimentés partent en vacances ou profitent des beaux jours en laissant leurs positions ouvertes, sans se dire que quelque chose pourrait se produire entre-temps. Or, en été, les volumes sont généralement plus faibles, ce qui peut, dans certains cas, engendrer une volatilité plus élevée, et donc des pertes pour les clients. Il est, bien évidemment, hors de question de s’empêcher de prendre des vacances pour traiter sur les marchés. Alors, afin de préserver son portefeuille, voici trois conseils qui éviteront bien des déconvenues au propriétaire de comptes…

Placer des stops

Il s’agit de la règle numéro un. En effet, si vous n’êtes pas derrière votre PC ou votre mobile, les mouvements de marché peuvent avoir un impact positif ou négatif sur le solde de votre compte. Dans le cas où le marché se retourne contre vous sans que vous ne le sachiez, vous pourriez aller jusqu’à vous retrouver en négatif sur le solde de votre compte (selon le type de produit traité). Pour éviter ces désagréments, des outils de gestion du risque vous permettent d’avoir la conscience tranquille et également de vous faire gagner du temps et de l'argent.

En effet, le stop va vous permettre de placer un ordre à un cours moins favorable qu’actuellement. En d’autres termes, il peut vous permettre, sur une position existante, de vous éviter de descendre sous le seuil que vous aurez défini (que ce soit un gain ou une perte). Ainsi, vous n’encourez plus que le risque de « slippage » ou de glissement. Des brokers, comme IG, vous permettent même de placer des ordres stops garantis, qui éliminent ce risque. Ainsi, vous pouvez rester tranquille quant à vos pertes durant vos vacances.

Placer des limites

Nous avons vu comment limiter vos pertes, maintenant il s’agit de déterminer comment réaliser vos gains. En effet, si vous ne surveillez pas les marchés, vous pourriez rater un point de sortie, que vous auriez au préalable identifié, et ne jamais le revoir. Afin d’éviter ceci, placez des limites sur vos comptes afin de sceller vos gains lorsque vous serez en vacances et sans accès aux marchés. Un ordre limite attaché à une position permet de la clôturer à un niveau meilleur qu’actuellement. N’oubliez pas pour les ordres stops et limites de placer des ordres GTD (« good till date ») ou GTC (« good till cancel »).

Prévoir un « coussin de sécurité » sur votre compte

Si votre position perdante fait passer votre compte en négatif (car vous n’avez pas mis de stop ou que vous avez subi un slippage trop important), il est fort probable que votre broker clôture certaines de vos positions afin de récupérer le solde négatif. Pour vous éviter ceci, n’hésitez pas à prévoir des fonds supplémentaires. De manière générale, il est toujours bon de prévoir un « coussin de sécurité » sur votre compte pour éviter de voir vos positions coupées à cause de frais de gestion ou frais de transactions inopinées.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."