Antoine Verdon

ENTREPRENEUR ET INVESTISSEUR, ZURICH

Antoine Verdon crée sa première société, Sandbox SA, après des études de droit à Fribourg et à Saint-Gall, puis dirige un fonds d'investissement basé à Zurich, actif dans les fintechs. Il conseille actuellement plusieurs banques en matière de digitalisation et lance un nouveau projet à l'intersection de la technologie et du secteur juridique. En 2010, il est nommé par le magazine L'Hebdo parmi les « 100 personnalités qui font la Suisse romande ».

Comment j'ai lancé une startup en 54 heures

Cinquante-quatre heures pour lancer sa startup, c'est le défi donné par Startup Weekend Lausanne dans l'enceinte du Rolex Learning Center de l'EPFL, le week-end dernier. Lors de cette quatrième édition à guichets fermés, 140 participants se sont affrontés pour créer le projet d'entreprise le plus convaincant.

Pour ma première participation à cet événement, j'avais invité Pablo Albrecht, un ami entrepreneur, à me rejoindre pour tenter l'expérience. Là-bas, nous avons fait la connaissance de Valentin Bonneaud, un étudiant en systèmes de communication à l'EPFL. Valentin était venu avec une idée au Startup Weekend: le père d'un ami, restaurateur, lui avait demandé s'il était possible de développer un système pour l'avertir si un de ses frigos tombait en panne.

La soirée du vendredi nous a permis de concevoir un prototype: un système composé de 3 senseurs et d'un micro-ordinateur, lui même connecté à Internet où un système recueille les températures. Si une variation apparaît, une alerte SMS est déclenchée, ce qui permet au propriétaire du frigo défaillant de sauver sa marchandise avant qu'elle ne périsse.

Samedi matin, nous avons commencé à étudier le marché et à créer un business model. Nous sommes allés parler avec un responsable de rayons froids de la COOP, qui nous a expliqué que les grands magasins étaient déjà équipés de systèmes d'alertes industriels. Nous sommes allés voir des bouchers et la plupart ne disposaient pas de connection Internet dans leur magasin. Par contre, les restaurateurs que nous avons contactés se sont montrés très ouverts à l'idée. Sur les neuf restaurateurs avec qui nous avons pu discuter, cinq nous ont proposé de nous mettre à disposition leur restaurant pour tester notre produit, ce que nous ferons dès le mois prochain.

Samedi soir et dimanche, nous avons encore eu un peu de temps pour affiner notre business model (phases de développement, aspects légaux, pricing, competition) et créer une présentation pour laquelle nous avons bénéficié de l'excellent feedback de notre coach attitrée, Virginie Carniel.

Dimanche soir, les équipes ont présenté leurs résultats devant un jury d'entrepreneurs et notre projet, TempMonitor, a reçu le troisième prix. C'est ainsi qu'en un week-end, je me suis retrouvé co-fondateur d'une nouvelle startup dans le domaine des senseurs pour frigos :-)

Pour ceux qui seraient tentés par l'expérience, le prochain Startup Weekend en Suisse aura lieu à Fribourg. Inscrivez vous pendant qu'il reste des places!

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."