Ladermannsebastiennb

FONDATEUR DES EDITIONS ALPAGA

Editeur, journaliste indépendant et spécialiste en communication, Sébastien Ladermann est passionné de gastronomie et de voitures anciennes notamment. Deux thèmes qui l’inspirent au quotidien dans ses diverses activités, au point de nourrir une intense réflexion sur l’art de (bien) vivre et d'avoir consacré aux plus prestigieux chefs de cuisine lémaniques un ouvrage novateur (Portraits (intimistes) de chefs, paru aux Editions Alpaga) préfacé par F. Girardet, Ph. Rochat et G. Rabaey.

Cigare, plaisir (un peu) démocratisé

De tout temps le cigare a représenté une source inépuisable de plaisir pour l’amateur de volutes aux parfums enivrants autant qu’un attribut de l’aisance économique. Jusqu’à la caricature parfois… A l’exception des zones de production en effet, arborer un imposant module aux lèvres n’est pas à la portée de n’importe quelle bourse. Pur produit de la terre transformé par des artisans au savoir-faire ancestral, le cigare est paradoxalement devenu un produit de luxe. Comme certains vins d’ailleurs.

L’époque pourtant est plus que jamais à la recherche de luxes accessibles, au ratio coût/plaisir bien maîtrisé. La volupté, d’accord, mais pas à n’importe quel prix. Le consommateur devenu caméléon, il s’attache à effectuer des choix intelligents en fonction du contexte, des circonstances.  Davidoff l’a bien compris et lance en ce début d’année une nouvelle gamme de cigares - Cusano Dominican Connecticut - au prix volontairement plus accessible*.

La tripe - du tabac dominicain - se voit entourée d’une sous-cape et d’une cape Ecuador Connecticut. Des composants dont la qualité ne fait donc pas d’ombre à la réputation établie de la marque. La fabrication soignée réalisée à la main en République Dominicaine, le coffret en bois qui ne dépare pas dans l’humidor parmi ceux abritant des vitoles plus huppées, une bague élégante; visuellement, tout y est.

A la dégustation, des notes de poivre blanc, d’épices douces et de moka apparaissent. L’intensité, bien que moyenne, reste constante. La complexité des saveurs, si elle n’atteint évidemment pas celle des plus grands puros, n’en demeure pas moins très plaisante. Un compagnon bien agréable en somme, pas prétentieux, aux qualités indéniables.

A noter que plusieurs modules composent la gamme Cusano Dominican Connecticut : Corona, Robusto et Churchill permettent de varier les plaisirs. 

*CHF 78.40 la boîte de 16 Robusto

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."