Christelle Giraud

FONDATRICE DE POPNFIX

Christelle Giraud a travaillé 14 ans dans la gestion de fortune en Suisse, en Grèce, ainsi qu’à Singapour. Aujourd’hui Conseillère en environnement, elle souhaite s’investir d’une autre manière auprès des gens et de la société en se consacrant à l’élaboration et à la communication de projets environnementaux, tout en maintenant un pied dans les milieux économiques.

Christelle est la fondatrice et la directrice de Popnfix, une plateforme web de type collaboratif qui encourage l’économie de la réparation et qui facilite le quotidien de tout un chacun. Elle a également co-fondé Impulsions+, une association qui organise et qui anime des événements liés au développement durable.

Les thématiques de l’économie de la réparation et de la consommation responsable lui tiennent tout particulièrement à cœur.

«Smart», les communes?

Des projets professionnels m’amènent aujourd’hui à réfléchir sur la transformation numérique des territoires. En Europe, en Suisse, ou ailleurs dans le monde, certaines villes entament des réflexions stratégiques sur la smart city, la ville de demain ! Tout un programme.

Elles repensent les politiques et les services publics, et s’appuient sur la technologie pour rendre leur territoire plus « durable » dans divers domaines tels que l’énergie, le recyclage, la gestion des déchets, l’environnement, la mobilité, les bâtiments « intelligents », etc. Le numérique apparaît comme un support et un accélérateur pour résoudre ces « nouvelles » problématiques et ainsi affronter les défis de la transition énergétique et écologique de demain.

La smart city durable, citoyenne et économique séduit.

Mais ne nous y méprenons pas, la ville intelligente, c’est aussi penser plus loin que les « simples » aspects technologiques. Penser réseaux, smart grid est une chose, mais ces aspects doivent aussi se mettre au service des citoyens et il est essentiel de développer de nouveaux axes de communication qui permettront des échanges et encourager la participation citoyenne.

Les différents acteurs des territoires ont aujourd’hui une opportunité unique de créer du vivre ensemble, du lien social grâce au numérique :  je pense à des réseaux sociaux d’entraide et de partage, des dispositifs de voisinage pour recréer du lien, au développement de solutions pour mobiliser les citoyens et les accompagner dans l’évolution de leurs comportements, et ceci dans une perspective de développement durable.

Les citoyens semblent être globalement favorables à ces démarches, mais les obstacles existent et sont nombreux, on pensera notamment à la gestion des données des utilisateurs, mais parfois aussi au besoin d’inculquer une culture numérique. Et malgré la création de structures transversales, les différents services des collectivités sont encore souvent verticaux, ce qui peut freiner le lancement de ce type de projets.

Les communes suisses sont-elles prêtes à relever ces défis et à passer à l’action ?

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."