Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

CHIFFRES/Le Louvre stable à 9,3 millions de visiteurs

C'est l'habituelle course aux chiffres de la fin de l'année. Pour une culture devenue plus quantitative que qualitative, la fréquentation des musées importe énormément. Il faut aux bailleurs de fonds des retours sur investissements. C'est surtout le cas en France, où les principales institutions sont liées soit à l'Etat, soit à la Ville de Paris. Notez que les sponsors privés aiment aussi les records. 

Sachez donc que le Louvre a fait aussi bien en 2014 qu'en 2013, en dépit de plusieurs fléchissements ponctuels (dont un inquiétant hiver à moins 30 pour-cent, chiffre bien sûr contesté). Le palais a ainsi reçu 9,3 millions de gens (1). Les agences de presse précisent «9,8, l'antenne de Lens comprise.» Pour cette dernière, il s'agit cependant d'un mauvais score. Lens avait attiré un million de curieux l'année de son ouverture.

Le boom du Petit Palais et de Galliera 

On n'a pas encore les chiffres du Grand Palais, où Hokusai et Niki de Saint-Phalle ne sont pas encore arrivés en bout de course. La Ville de Paris semble contente. Elle a vendu 3,4 million de billets en 2014. Il faut noter ici l'étonnante remontée du Petit Palais avec des «blockbusters» comme «Paris 1900» (205.000) ou «Baccarat» (120.000). Mais Galliera semble très bien reparti, après des années de fermeture. Le petit musée du costume a accueilli 120.000 personne pour Alaïa, près de 150.000 pour la mode parisienne des années 1950. 

A Beaubourg, où Jeff Koons est sur orbite (environ 7000 visiteurs par jour), un miracle Dalí (790.000 entrées) n'a pas eu lieu l'année dernière. Marcel Duchamp s'est contenté de 280.000 admirateurs. Le vrai gagnant de la capitale se situe hors du sérail. Il s'agit de Marmottan qui relève de l'Institut de France. La fréquentation de ce temple des impressionnistes a bondi d'un coup de 240.000 à 400.000 visiteurs. Le chiffre de Versailles, encore inédit pour 2014, semble stable, à en lire les statistiques de l'automne. Le château et son parc accueillent normalement quelque 4 millions de visiteurs (à 79 pour-cent étrangers) entre janvier et décembre.

(1) Record du monde. L'Ermitage, le British Museum ou le Prado font bien moins.

Photo (AFP): La"Victoire de Samothrace", dont la restauration a été vendue comme un événement par le Louvre en 2014.

Texte intermédiaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."