Ladermannsebastiennb

FONDATEUR DES EDITIONS ALPAGA

Editeur, journaliste indépendant et spécialiste en communication, Sébastien Ladermann est passionné de gastronomie et de voitures anciennes notamment. Deux thèmes qui l’inspirent au quotidien dans ses diverses activités, au point de nourrir une intense réflexion sur l’art de (bien) vivre et d'avoir consacré aux plus prestigieux chefs de cuisine lémaniques un ouvrage novateur (Portraits (intimistes) de chefs, paru aux Editions Alpaga) préfacé par F. Girardet, Ph. Rochat et G. Rabaey.

Chez Philippe - Authentique grill house

Il en a rêvé pendant des décennies. Fin 2015, le rêve cède - enfin! - le pas à la réalité. Le restaurant aux allures de steak house new-yorkais - composé de deux espaces distincts, bar au rez-de-chaussée et grill à l’étage - imaginé par Philippe Chevrier ouvre ses portes au Passage des Lions, en plein coeur de Genève. Déco étudiée, vaste cuisine vitrée, babyfoot, personnel en costume-chemise-cravate noirs, toiles inspirées de Manhattan accrochées aux murs, tout y est.

La carte explore la viande - boeuf, veau, agneau, porc et volaille - dans ses grandes largeurs avec des provenances variées. De la Suisse à l’Australie, en passant par l’Irlande, les USA bien sûr, mais également le Japon, à chacun son voyage. On y découvre concernant le boeuf les classiques T-Bone, côte, filet et faux filet, mais aussi l’entrecôte double, la noix d’entrecôte, le plat de côte… ce qui ne manque pas - au vu du nombre vertigineux de propositions - de laisser certains clients quelque peu perplexes au moment d’effectuer leur choix!

Garnitures et sauces à commander en sus, comme cela est de coutume outre-Atlantique. Si la viande s’avère de grande qualité - la célèbre Boucherie du Molard y a dépêché un spécialiste à demeure, qui pourra sur simple demande fournir au client du restaurant n’importe quel morceau à l’emporter à l’issue de son repas -, les poissons et crustacés ne sont pas pour autant oubliés. Sole, St-Jacques, homard, crevettes et autre cabillaud constituent autant d’alternatives de choix.

A noter encore que la partie dessert - pour les incorrigibles gourmands en mal de douceur - ne démérite pas. Le cheese cake et le Genève-New York (Paris-Brest revisité) notamment permettent d’achever le périple en beauté.

Quant à la carte des vins, elle fait autant honneur aux vignerons locaux et européens qu’aux domaines beaucoup plus lointains, avec un nombre impressionnant de références à tous les prix.

Ouvert 7/7, ce nouveau lieu ne désemplit pas. Preuve de la justesse de la formule - un grill house authentique, avec des produits de grande qualité travaillés simplement. Après trois passages - débordée dès l’ouverture, la maison avait encore besoin de se rôder quelque peu -, une seule interrogation demeure: s’agissant pour l’intrépide cuisinier genevois de sa première enseigne dont il a - dès le départ et volontairement - ouvert le capital à d’autres, pourquoi l’avoir intitulée ainsi?

Laissons le mystère planer…

www.chezphilippe.ch

Kaléidoscope gourmand

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."