Derungs Louis

ETUDIANT À L'UNIVERSITÉ DE LAUSANNE

Étudiant en droit à l'Université de Lausanne, âgé de 21 ans, passionné de mode, j'ai une histoire quelque peu inhabituelle. À l'âge de 18 ans, 15 000 V m'ont traversé le corps. Destiné à ne plus remarcher, un avenir quelque peu sombre se dessinait pour moi. La conviction que j'allais, malgré tout, surmonter une telle épreuve m'a conduit indirectement à une réflexion existentielle quant à la personne que je désirais devenir, ainsi que les passions qui allaient m'accompagner lors de ce long voyage.

Cela mènera à une formation pour devenir thérapeute en hypnose, à une formation de diététique et nutrition, et surtout, au partage d'une passion qui est la mienne depuis bien longtemps, la mode (entre autres)! Passionné également par la découverte de nouvelles cultures, à travers leur langue, parlant cinq langues moi-même, mais aussi et surtout à travers leurs coutumes générales et vestimentaires, je vais tenter de vous faire découvrir une partie de mon univers à travers la mode masculine, principalement. Que cela soit pour le sport (le pratiquant à haute dose), la détente, ou des occasions formelles, voici quelques articles qui permettront aux fashionistas d'assouvir leur soif de tendance !

Chapeaux, les impéra'tifs..

  • Chapeau fedora noir sur noir - Hugh Jackman

  • Chapeau Panama - Sean Connery

  • Bob délirant - Wiz Khalifa

Ils nous marchent sur la tête,
Quelles que soient leur forme,

Ils peuvent dissimuler une crête,
À condition d'être en haute forme,

Ils iront même jusqu'à changer notre être,
Ces anciens attributs de maître,
Pour laisser une nouvelle face apparaître,
Dépendant de ce que l'on a décidé de mettre,

 Du fonctionnel, à l'esthète,
Fedora, melon ou panama,
l'on pourra accueillir ou envoyer paître,
par ce qui trône au-dessus de nos têtes,

Vous avez deviné de qui il s'agit,
l'on parle bel et bien, chapeau ici,
À ceux qui, dès la première ligne, avaient compris,
Une seule chose à dire : «  Chapeau bas ! ».

Jusqu'il n'y a pas si longtemps, le chapeau était un élément incontournable de la panoplie vestimentaire masculine. Objet des recherches les plus folles, tant au niveau des matières que de la forme, il allait même jusqu'à servir de distinction entre les différentes classes sociales. Pourtant, au fil des années, le port du chapeau est devenu rare, voire exceptionnel. Qu'à cela ne tienne, le voici qui revient petit à petit au devant de la scène, et à raison !

En effet, par la simple adjonction d'un couvre-chef, il est possible de changer de style, du tout au tout. Rendant l'achat d'une telle pièce intéressant, car, même si les prix de ces derniers peuvent parfois être assez élevés, ils n'atteindront jamais le prix d'un nouvel ensemble (sauf exceptions, oui oui sauf exception).

Voici quelques types de chapeaux qui, selon moi, devraient commencer à se faire une place au sein de la garde-robe de l'homme moderne :

Hugh Jackman et son Fedora

 Le Fedora, tirant son nom de la pièce de théâtre de Victorien Sardou, aussi prénommé Borsalino, marque la plus connue ayant fabriqué ce type de chapeaux, est caractérisé par des rebords légèrement relevés, plus larges que la moyenne, allant de 5 à 8 cm. Ces rebords peuvent être structurés ou non, offrant un aspect aussi bien décalé que très formel. Porté à l'air de la prohibition par de nombreux gangsters de renom, il complétera parfaitement une tenue simple et classique mais aussi un ensemble épuré et original.

Sean Connery et son Panama

Le Panama, chapeau de paille tressée souple, tient sa popularité de son port par les ouvriers pour se protéger du soleil lors de la construction du canal du même nom. Depuis, ce dernier est porté par nombre d'illustres personnes et tout en offrant une touche chic à votre ensemble, il reste approprié pour des après-midi décontractées. Plutôt destiné à être porté en été, il rajoutera une touche de style à votre ensemble de plage ou pour couronner un ensemble short-tshirt-sneakers.

Wiz Khalifa et son bob

 Le bob, chapeau sans la moindre structure rigide, est revenu sur le devant de la scène, après avoir été longtemps cantonné à un usage purement fonctionnel : se protéger de la pluie, lors de la pêche. En effet, l'on peut voir aujourd'hui nombre de rappeurs arboré ce genre de pièces, ayant été souvent synonyme de beaufitude. Et pourtant, il s'accordera en parfaite harmonie à une tenue décontractée. De plus, de par sa facilité de fabrication, ce dernier pourra être trouvé dans une multitude de coloris, offrant des associations plus originales les unes que les autres.

Trois styles de chapeaux, revenant peupler nos rues, mais … je me dois de préciser que le port de chapeaux ne se limite pas uniquement à un effet de style ! Il est rattaché à une étiquette qui, si vous la respectez, montrera que votre distinction ne s'arrête pas au simple fait d'en posséder un.

 L'étiquette n'est pas bien compliquée et peut se résumer en 3 points :

 -retirez de manière spontanée votre chapeau lorsque vous entrez dans la maison d'une connaissance ou lorsque vous vous trouvez au restaurant,

-soulever légèrement votre chapeau lorsque vous croisez une amie dans la rue, ou tout simplement lorsque vous effectuez une rencontre féminine,

-prenez votre chapeau entre le pouce et l'index lorsque vous saluez une personne, tout en abaissant légèrement la tête.

 Dernière chose, gardez la tête haute lorsque vous portez votre chapeau, ce dernier pouvant renforcer le côté « je regarde mes pieds », tout en cachant le sourire de « gentleman »  qui devrait aller de pair… sans oublier que le simple fait de jouer avec l'angle d'inclinaison peut vous faire passer de l'homme mystérieux (chapeau baisser légèrement sur le haut des yeux), à l'homme ouvert (chapeau relevé de quelques centimètres) en quelques centimètres !

Bref, comme on le dirait en anglais : «Own it !»

À la semaine prochaine !  

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."