Chantal De Senger

JOURNALISTE

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève (IHEID) en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l'Université de Genève. Après avoir hésité à travailler dans une organisation internationale, elle décide de débuter sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Depuis 2010, Chantal est journaliste pour le magazine Bilan. Elle contribue aux grands dossiers de couverture, réalise avec passion des portraits d'entrepreneurs, met en avant les PME et les startups de la région romande. En grande amatrice de vin et de gastronomie, elle a lancé le supplément Au fil du goût, encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal est depuis 2019 rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan et responsable du hors série national Luxe by Bilan et Luxe by Finanz und Wirtschaft.

Fichons la paix à Federer!

Les arguments contre le meilleur joueur de tennis de tous les temps ont frisé l’indécence

5G  A la suite de la publicité pour Sunrise vantant les mérites de la 5G, notre «icône nationale» s’est pris les foudres de ceux – fans compris - qui sont contre le déploiement de cette nouvelle technologie en Suisse. Certes, le développement de la 5G est une question qu’il ne faut pas prendre à la légère au niveau sanitaire, économique, environnemental, mais aussi au niveau des risques d’espionnage, et Roger Federer aurait dû se méfier de l’impact que cette publicité provoquerait à son image. Toutefois, les arguments contre le meilleur joueur de tennis de tous les temps ont frisé l’indécence. 

Certains l’ont accusé d’être vénal, d’avoir un train de vie démesuré, d’étaler son argent en achetant des demeures à Wollerau (SZ), Lenzerheide (GR), et bientôt sur l’un des terrains les plus chers du bord du lac de Zurich. 

Alors si Roger Federer qui a fait vibrer des millions de fans, procuré tant de joie et d’émotion dans le monde du tennis ne peut pas s’offrir une jolie villa, qui le peut? 

Le numéro un du tennis suisse n’a probablement pas réalisé les conséquences de son partenariat avec Sunrise, mais il ne mérite en rien un tel lynchage, surtout avec des arguments aussi mesquins. 

Et n’oublions pas que dépenser ses millions dans l’immobilier suisse est toujours mieux que les faire dormir sur un compte en banque. 

Au moins, il contribue à faire tourner l’économie. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."