Ladermannsebastiennb

FONDATEUR DES EDITIONS ALPAGA

Editeur, journaliste indépendant et spécialiste en communication, Sébastien Ladermann est passionné de gastronomie et de voitures anciennes notamment. Deux thèmes qui l’inspirent au quotidien dans ses diverses activités, au point de nourrir une intense réflexion sur l’art de (bien) vivre et d'avoir consacré aux plus prestigieux chefs de cuisine lémaniques un ouvrage novateur (Portraits (intimistes) de chefs, paru aux Editions Alpaga) préfacé par F. Girardet, Ph. Rochat et G. Rabaey.

Champagne - Plongée dans les coulisses d’une maison d’exception

Tout a déjà été dit et écrit à propos du champagne. Véritable marronnier des suppléments presse de fin d’année, il fait l’objet d’un intérêt très (trop!) ponctuel. Peut-être le sujet vaut-il la peine d’être abordé différemment. S’accorder le temps d’un voyage dans sa région de production, vallonée et verdoyante, permet de découvrir le divin nectar sous un angle nouveau. Qui plus est à une période où la vigne voit ses premiers bourgeons éclore, prémices d’un millésime aux promesses encore incertaines.Ecouter ceux qui travaillent dans l’ombre à l’élaboration d’un vin mondialement connu, entrer dans les coulisses faites de longs souterrains à l’histoire mouvementée, c’est se donner l’opportunité de mieux comprendre la genèse de ces bulles quelque peu secrètes. Bienvenue donc au coeur de Krug, mythique maison rémoise.

L’histoire de Krug, c’est d’abord celle d’un homme anticonformiste, Joseph Krug, déterminé à proposer à sa clientèle une qualité et une expression constantes du champagne, année après année, indépendamment des aléas climatiques. Une révolution, les consommateurs devant jusque-là accepter des variations parfois importantes. Son secret? Constituer une vaste bibliothèque de vins de réserve, alimentée par chaque récolte, permettant d’élaborer une cuvée aux qualités constantes.

Six générations se sont attelées à perpétuer cette vision. Olivier Krug - directeur - et Eric Lebel - chef de cave - sont aujourd’hui les gardiens du temple. Des gardiens qui s’inscrivent dans leur temps, en perpétuel mouvement, constamment à la recherche du meilleur équilibre. Celui qui incarne le mieux l’esprit de la maison, immuable, qu’il s’agit de faire renaître à chaque vendange avec le fruit d’une nature parfois impétueuse, toujours imprévisible.
Ainsi la Grande Cuvée se compose-t-elle de plus de cent vingt vins issus de plus de dix millésimes différents. Le résultat? Année après année, une complexité qui ne saurait émaner d’une vendange unique. Et la certitude pour le consommateur de retrouver un style qui perdure. Un détail qui a toute son importance: six ans minimum séparent l’assemblage des différents vins de la mise sur le marché. De quoi laisser au temps le temps de faire son oeuvre, la nature ayant son rythme propre, détaché de toute contingence.
Poursuivons le voyage en terres rémoises. Deux clos - parcelles de vigne ceintes d’un mur - particuliers retiennent l’attention des amateurs de Krug: le Clos du Mesnil et le Clos d’Ambonnay. Chacun d’eux exprime l’essence d’un cépage et font l’objet d’une cuvée particulière lorsque le millésime est jugé « à la hauteur » de la réputation de la Maison. Chardonnay pour le premier, cultivé sur une parcelle de 1.84 hectare au coeur d’un village emblématique de la Côte des Blancs, le Mesnil-sur-Oger. Pinot noir pour le second, minuscule vignoble de 0.68 hectare situé à la pointe de la Montagne de Reims. 
Et Eric Lebel d’ajouter: “ Notre philosophie est de sélectionner des raisins provenant de parcelles individuelles, qui vont chacune exprimer leurs caractéristiques, leurs nuances et leur individualité. Ce qui nous intéresse, c’est le caractère et les contrastes proposés par les raisins des différentes parcelles.” La diversité, source de plaisirs sans cesse renouvelés.
Au final, c’est tout l’art du chef de cave qui transparaît dans une cuvée. Tel un artiste, il jongle avec une palette aux multiples facettes: cépages (chardonnay, pinot noir et pinot meunier), provenances (250 parcelles au total), millésimes et vins de réserve (150 environ) sont à sa disposition. A lui de créer des vins - d’assemblage ou non, millésimés ou non - qui sauront incarner un style définit en 1843. Une mission certes exigeante, mais exaltante. Aussi essentielle à un vin d’exception que celle du chef d’orchestre pour un ensemble symphonique.

www.krug.com





Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."