Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

CÉRAMIQUE/Setsuko Nagasawa revient en gloire à Art/Carouge

Crédits: Galerie Marianne Brand, Carouge 2018

Elle blondit en vieillissant. C'est une Setsuko Nagasawa platine qui accueillait samedi les visiteurs de sa nouvelle exposition chez Marianne Brand à Carouge. Une rencontre au sommet. Celle qui a tant influencé la céramique genevoise par son enseignement (et mieux que cela, par son aura) ne pouvait se retrouver que chez la galeriste la plus investie dans les poteries. Aujourd'hui installée à Paris, la Japonaise présente des créations nouvelles en grès émaillé et porcelaine. Mais il n'y a pas que cela! Outre de jolies boîtes en sapin fabriquées pour elle par des artisans de Kyoto, elle propose ses travaux sur papier, taché d'encre ou brûlé avec des bâtonnets d'encens. Un papier soyeux, lui bien entendu également créé de manière manuelle. 

La douzaine de sculptures en noir et blanc (j'ai cependant noté une boule jaune) constitue bien sûr l'événement d'Art/Carouge, qui joue de malchance avec le climat en ce début mars. L'amateur peut une fois encore admirer l'heureux mariage d'un minimalisme assumé et d'une sensualité étonnante de la matière. Le public a envie de toucher, ce qui n'est généralement pas le cas avec des céramiques un peu expérimentales. Aucune démesure. Il s'agit là de pièces aux formats intimes. Comme l'explique modestement Setsuko, elle ne crée désormais plus que des pièces qu'elle se sent capable de porter elle-même. Face au regardeur, le rapport devient cependant tout autre. Il se situe quelque part d'égal à égal.

Un "Stand collodion" 

Autrement, que dire d'Art/Carouge, dont la prochaine édition se déroulera en novembre? Il y a sous tente un «événement», place de Sardaigne. Il s'agit du «Stand collodion». Olivier Jeannin et The Wet Collodion Company redonnent vie à un procédé photographique des années 1850 permettant de beaux résultats. Uniques en plus ici. Le visiteur repart avec un ferrotype. La galerie Aubert Jansem, qui gardait en vitrine ses céramiques coréennes depuis l'automne, a passé à de l'art animalier du XXe siècle. C'est très classique. Côté mauvaises nouvelles, Isabelle Dunkel, qui avait déjà quitté il y a quelques saisons l'association, ferme les portes d'I.D. Maya Guidi est entrée en veilleuse, pour ne pas dire en hibernation. Carouge se cherche un nouveau souffle.

Pratique

Art/Carouge, samedi et dimanche 4 mars de 11h à 17h. Site www.artcarouge.ch L'exposition Setsuko Nagasawa dure jusqu'au 24 mars chez Marianne Brand. Tél. 022 301 34 57, site www.m.brand@genevalink.ch Ouvert jeudi, vendredi de 14h30 à 18h30, samedi de 14h à 17h.

Photo (DR): L'une des pièces en grès émaillé et porcelaine proposées par Setsuko Nagasawa. 

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."