Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Cadeaux fiscaux: on court vers la défaite

C’est la compétitivité des entreprises helvétiques et l’attractivité de la place économique suisse qui sont en jeu. La 3ème réforme de l’imposition des entreprises constitue un enjeu majeur de la nouvelle législature. Elle prévoit divers allègements fiscaux destinés à pallier l’abolition des statuts spéciaux accordés aux multinationales.

Or, les décisions prises par le Conseil national risquent d’être lourdes de conséquences. Elles vont largement au-delà du projet concocté par le Conseil fédéral. Même le patronat n’en demandait pas autant. Dominée par les libéraux-radicaux et les démocrates du centre, la chambre basse a multiplié les cadeaux fiscaux: introduction d’une taxe au tonnage destinée aux sociétés du fret maritime et d’un nouveau système de l’impôt sur le capital, déductibilité des intérêts notionnels y compris pour les entreprises qui n’empruntent pas, déduction des frais de recherche & développement à l’étranger. Les pertes de recettes fiscales s’annoncent importantes. Parallèlement, les députés ont rejeté un nouvel impôt sur les gains en capital et une hausse de l'imposition des revenus issus de paiements de dividendes.

La gauche crie au scandale et avait déjà annoncé le lancement d’un référendum contre cette réforme. Si le Conseil des Etats ne corrige pas le tir, on se dirige vers une campagne de votation de tous les dangers. Il y a quelques années, le peuple a déjà été trompé lorsqu’il a accepté la 2ème réforme de la fiscalité des entreprises: les pertes fiscales ont été beaucoup plus importantes que prévues. Les citoyens pourraient s’en souvenir.

A trop charger la barque, elle risque de couler.

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."