Giussoni Olivia

SPÉCIALISTE COMMUNICATION ET PUBLICITÉ

Olivia Giussoni est la fondatrice de Synapse Lab, une société de conseils et formation dont le but est d’aider les entreprises, notamment dans l’élaboration de leurs stratégies de communication ou stratégies média, analyses de cibles, analyses de concurrence et mise en place de leurs campagnes publicitaires.

Passionnée par les divers aspects de la communication et des médias et forte d’une expérience de près de quinze ans dans ces domaines, elle a longtemps occupé des postes de direction dans des régies publicitaires ou en agence média. Titulaire d’un Master en Langue et Civilisation allemande ainsi que d’un Postgrade en Marketing & Communication, elle est aussi intervenante de cours et experte au Brevet Fédéral pour les Spécialistes en Communication.

C’est la rentrée, souriez, la Confédération vous aide à financer votre Brevet Fédéral.

Qui dit rentrée, dit en général plutôt moral au plus bas avec plus ou moins d’envie de se remettre au travail.

Qu’une fois ne soit pas coutume avec cette bonne nouvelle !

Même si l’information date de début janvier, pas sûre que celle-ci soit arrivée aux oreilles de tout le monde, j’avais donc envie de la partager avec vous. 

Depuis le début de l’année, toute personne ayant suivi les cours préparatoires aux examens du Brevet Fédéral, peuvent bénéficier d’un soutien financier de la part de la Confédération.

Fini les hésitations pour s’inscrire à une formation aboutissant à un brevet fédéral à cause de restrictions budgétaires personnelles, puisque en remplissant votre demande de subvention à la Confédération, celle-ci vous rembourse jusqu’à 50% des cours.

Ce remboursement s’applique jusqu’à la limite supérieure des frais de cours pris en considération, à savoir CHF 19'000.- pour un examen professionnel et de CHF 21'000.- pour un examen professionnel supérieur.

Ce financement se veut axé sur la personne et remplace les contributions cantonales versées jusqu’à présent aux prestataires des cours préparatoires.

Et il est possible pour tous les métiers recensés par le SEFRI et préparant aux brevets fédéraux.

Seule obligation de la part de candidats, s’être présenté à l’examen fédéral. Un candidat s’étant présenté aux examens sans les réussir peut tout à fait prétendre à ladite subvention. 

Pour les métiers du Marketing et de la Communication, on parle donc des brevets de Spécialiste en Marketing, Spécialiste en Communication ou Spécialiste RP par exemple.

Une occasion en or de se doter d’un papier supplémentaire non négligeable. 

En ces temps compliqués ou le marché du travail se resserre de manière conséquente, les employeurs ne pourront qu’apprécier qu’un candidat soit titulaire d’un brevet fédéral.

Bien que ce « graal » ne soit pas un impératif dans nos métiers de la communication, force est de constater que celui-ci est vivement conseillé.

A défaut d’un investissement financier très conséquent, il vous restera bien entendu un investissement temps somme toute assez lourd mais la problématique de financement devient deux fois moins importante.

Et si beaucoup de professionnels sont très performants sans pour autant avoir suivi cette voie, il s’agit tout de même là d’une occasion sympathique … à ne pas louper ?!

 

 

 

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."