Reymondinblaise2

MARKETEUR À L'ÈRE DU CLIENT CONNECTÉ

Blaise Reymondin a cofondé en 2004 l'une des premières agences spécialisées dans le web marchand. Aujourd'hui conseiller indépendant en marketing digital, il aide ses clients à comprendre les enjeux de la transformation digitale et tirer profit de l'Internet. A 46 ans, Blaise a collaboré avec plusieurs centaines d'entreprises et tissé des liens avec de nombreux dirigeants.

BlaiseReymondin.com

Digitec: des pubs vraiment si décalées?

La campagne publicitaire de Digitec, l'actuel leader de la vente en ligne en Suisse, provoque dans la rue des commentaires dubitatifs: pour quelle raison ce commerçant voudrait-il mettre en avant des avis si peu élogieux pour des articles qu'il vend sur son site?

Car à moins d’avoir vécu dans une grotte ces dernières semaines, vous n'avez pas pu rater ces affiches qui ont été placardées dans tout le pays. Le concept est simple et consiste à présenter divers produits de leur vaste catalogue avec une brève description, ainsi qu'un «avis sincère parmi 243’071 clients». 

On imagine là une volonté de transparence imposée par l'époque, voire un effet de mode. Mais leur véritable ambition se trouve ailleurs: les internautes ont pris l’habitude de commencer leurs achats par une recherche sur Amazon, avant même d'effectuer une requête sur le moteur de recherche Google. Non pas avec l’intention de commander fatalement chez le numéro un mondial de la vente en ligne, mais pour y glaner deux informations clés pour le consommateur:

1. Les avis des internautes qui ont acheté le même article.
2. Un prix de référence.

Et c'est exactement ce que Digitec cherche à faire avec sa campagne: devenir le point d'entrée dans la journée d’achat du consommateur!

Car en ayant gagné cette première bataille, Amazon parvient naturellement à «convertir» ensuite un nombre  important de visiteurs en ventes, grâce à la commodité de sa plateforme, à la réputation de son service à la clientèle, parce que nombre d’internautes possèdent déjà un compte et sont prêts pour une «commande en 1-Click», et enfin par du reciblage publicitaire.

Et lorsqu'on se rend compte que les prix sont toujours concurrentiels (merci aux algorithmes qui les adaptent en temps réel), pourquoi diable irait-on voir ailleurs?

Avec sa communication, Digitec cherche à influencer notre comportement d'achat afin qu'on l'envisage désormais comme le site de référence, un nouveau point de départ incontournable. 

Des pubs qui s'avèrent peut-être moins décalées qu'on ne le penserait au premier abord. Mais cette stratégie a-t-elle une chance face au rouleau compresseur Amazon qui est dans les starting-blocks pour ouvrir son antenne en Suisse?

Le titan américain n'aura d'ailleurs pas attendu sa domiciliation dans notre pays pour réaliser 600 millions de chiffre d'affaires en 2017 via ses filiales en Allemagne, en France et aussi depuis les Etats-Unis. Et surtout pour se constituer une véritable communauté de clients en Suisse, dont certains sont actifs depuis plus de vingt ans sur la plateforme...

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."