Nicolas Dousse

DOCTORANT EN MICROTECHNIQUE À L'EPFL

Nicolas Dousse est actuellement en Doctorat à l'EPFL dans la section de Microtechnique. Il travaille sur des techniques d'évitement de collisions pour des véhicules personnels aériens (des hélicoptères automatisés avec passagers). Il est actif au sein du Laboratoire des systèmes intelligents. Nicolas est également membre de l'association Drone Adventures qui tend à promouvoir l'usage civile des drones.

Auparavant, il a effectué un Master en Aéronautique à Toulouse à l'ISAE, l'Institut Supérieure de l'Aéronautique et de l'Espace, où il a pu profiter d'un enseignement mixte, entre des professeurs et des ingénieurs d'Airbus, lui donnant un sens plus pratique de l'ingénierie aéronautique.

Nicolas est titulaire d'une licence de pilote d'avion privé avec environ 140 heures de vol à son actif. Il pratique également le parachutisme ayant environ 70 sauts à son actif.

Birdly, un simulateur de vol d’oiseau immersif

Vendredi dernier, j’ai eu l’occasion de tester Birdly au Festival Tous écrans 2014 de Genève.

Birdly est un simulateur immersif de vol d’oiseau développé par une équipe de la haute école d’art de Zurich. Contrairement à un simulateur classique où le vol se contrôle par une manette ou un joystick en position assise, avec pour seul feedback l’animation sur l’écran de l’ordinateur, Birdly se veut une expérience mettant en jeu le maximum de sens possible afin de simuler le vol d’un oiseau de manière aussi réaliste que possible.

Pour la simulation, on se couche sur une plateforme mobile, on place ses mains sur les ailes placées de part et d’autres de soi, on enfile des lunettes Oculus Rift ainsi que des écouteurs, et nous voilà prêts à voler.

Birdly permet un contrôle direct des ailes d’un oiseau par la rotation des mains sur des plaques articulées. En retour, la plateforme bouge latéralement et longitudinalement en réponse à nos mouvements, nous donnant une impression de vol en temps réel. 

Même si au premier abord les instructions de vol m’ont laissé sceptique, la prise en main est très intuitive. Rapidement, on ne réfléchit même plus à ses mouvements, et on vole à l’instinct. Penchez les deux mains vers l’avant, ça plonge, vers l’arrière, ça remonte, inclinez les deux mains vers la droite ou la gauche, ça tourne dans la même direction, battez des ailes et l’oiseau prendra de l’altitude.

A chaque mouvement, la plateforme répond par une rotation adéquate.

Les lunettes simulent l’environnement virtuel dans lequel nous volons en 3D. A l’heure actuelle, la ville de San Francisco ainsi que le Cervin sont modélisés fidèlement. Les lunettes permettent également une rotation libre de la tête pour admirer le paysage nous entourant, voir où l’on va lors de virages et même de voir apparaître ses ailes synchronisées avec nos battements.

A l’avant du simulateur se trouve un ventilateur propulsant de l’air sur notre figure. Ainsi lorsque vous plongez entre les gratte-ciel, le ventilateur s’accélère procurant une sensation de vitesse fidèle à la réalité.

Les écouteurs sur les oreilles vous isolent du bruit ambiant et le bruit de l’air s’ajoute à l’expérience sensorielle.

Le but à moyen terme est de rajouter un capteur olfactif permettant de sentir l’odeur de l’océan ou de la ville, rajoutant ainsi un sens à l’expérience.

Même si, en tant que pilote et parachutiste "pour de vrai", j’étais sceptique au premier abord quant à ce simulateur, slalomer entre les buildings procure une sensation proche de la réalité. ON VOLE !

Etant pourtant très sensible de l’estomac (comprenez : toujours malade sur les montagnes russes ou en vol de voltige), je n’ai senti aucune gêne lors de ma simulation. Ce simulateur a même convenu à un collègue ayant le vertige. Chapeau à l'équipe de développement pour cela! 

L'émission Nouvo de la RTS a fait un reportage où l'on voit le simulateur à l'oeuvre. 

Si vous avez l’occasion d’essayer, foncez ! Et armez-vous de patience, l’attraction est très demandée.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."