Bildschirmfoto 2018 11 05 Um 17 26 59

ARCHITECTE

Associé et administrateur du cabinet MVT Architectes, Benjamin Vial est diplômé en architecture de l'EPFL, mais également titulaire d'un diplôme d'expert immobilier. Membre commission des monuments, de la nature et des sites (CMNS), de la commission d'urbanisme (CU), du comité de l'association genevoise des architectes (AGA), Benjamin Vial est aussi président de la fondation des clefs de saint-pierre.

Les bons contes font les bons amis.

Où vous avez l'occasion de trouver un cadeau last minute, un bouquin d'archi romand ou de Charlotte Perriand, voire une bible...

De Lausanne à la Tour de Babel

Peut-être le plus beau livre de l'année. Une somme qui retrace les 25 ans d'activité du bureau Bakker & Blanc architectes à travers 34 projets réalisés ou non. La qualité de l'iconographie, le choix du papier et une construction éditoriale ­­s'inspirant de la Tour de Babel de Bruegel l'Ancien font de cet ouvrage un coffe table book de référence. De BABL à Babel, une forme de Bible à mille facettes.

Darwin's Theater, BABL at Work, Park Books, 612 p.
www.park-books.com
www.bakkerblanc.ch

Construire ensemble (ou pas) les grands ensembles

La question de l'habitat, sa densité, sa mixité et ses nouveaux codes de convivialité / fonctionnalité est au cœur de la réflexion en matière de planification urbaine. Avec Les abandonnés, Xavier de Jarcy, journaliste à Télérama, revient sur la problématique des banlieues françaises à travers la construction des grands ensembles des années 1970. Où la dérive ne serait pas liée à l'immigration, mais plutôt à un libéralisme brutal. Consistant et éclairant.

Les Abandonnés, Histoire des "cités de banlieue", Xavier de Jarcy, éd. Albin Michel, 459 p.
www.albin-michel.fr

Charlotte Perriand forever

En cette fin d'année, il n'y en a que pour elle. Objet d'une rétrospective monstre à la Fondation Vuitton, Charlotte Perriand est également consacrée par une multitude d'ouvrages. Bande dessinée de Berberian, bio de Laure Adler ou somme raisonnée de ses projets, faites votre choix, car tous ces bouquins viennent consacrer la créativité d'une architecte majeure et trop longtemps recluse dans l'ombre étouffante du Corbu.
Les skieurs d'ici devraient en profiter pour faire un tour du côté d'Avoriaz ou des Arcs, car c'est toujours la même baffe architecturale !

Charlotte Perriand par Laure Adler, éd. Gallimard
www.fondationlouisvuitton.fr

A lire également Charlotte Perriand par Charles Berberian. éd. Chêne

Ma cabane dans l'arbre, au fond du jardin, au Canada...

Il est de ces petits livres comme autant de bréviaires indispensables. Dans la digne lignée des ouvrages de Thoreau, Marielle Macé explore l'imaginaire des cabanes. Mais plutôt que de s'isoler à la manière du naturaliste américain, elle revendique des cabanes pour habiter le monde autrement. L'élargir. Une manière de penser qui s'appuie sur des considérations liées aux constructions de la « zone à défendre » de Notre-Dame-des-Landes.

Notre-Dame-des-Landes ou le métier de vivre aux éd. Loco

Nos cabanes, Marielle Macé, éd. Verdier, 128 p.
éditions-verdier.fr

Au gré de François Halard

« Je n’aurais pas pu faire le genre de photos que je fais aujourd’hui, si je n’avais pas vécu cette expérience de l’introversion », explique un François Halard longtemps bégayant et dyslexique dans son enfance. En résulte des images au grain inimitable, comme traversée d'une histoire personnelle, une sorte de filtre intime qu'il viendrait apposer quand il visite l'atelier de Louise Bourgeois, l'appart de Saul Leiter ou la maison du peintre Giorgio Morandi.

François Halard (vol. 2) – L'intime photographié, éd. Actes sud, 452 p.
francoishalard.com
www.actes-sud.fr
Design Beda Achermann

Sous les pavés, le paysage

Figure majeure du paysage architectural, Georges Descombes fonctionne par la compréhension du terrain, plus que par sa transformation. Avec ce coffret composé de 22 leporellos autour de projets aboutis ou non, c'est sa réflexion qui se déploie, une manière de penser qui se déplie. On n'obtiendra pas forcément les réponses attendues (le résultat, la méthodologie), mais plutôt la cartographie visuelle, déductive, curieuse d'un esprit qui, en se référant à Philippe Jacottet tend à « Ne rien expliquer, mais prononcer juste.»

Déplacements, Georges Descombes, éd. infolio
www.superpositions.ch

Bonne lecture !

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."