Aurore Bui

FONDATRICE DE SOFTWEB

Aurore Bui est consultante en innovation sociale et fondatrice de Softweb, qui accompagne les entrepreneurs à impact et conseille les entreprises et institutions pour innover durablement. Elle est conférencière et formatrice sur l'innovation sociale, la diveresité, les nouveaux modèles de gouvernance et l'impact social. Aurore a 20 années d’expérience dans le conseil stratégique, la gestion de projets et le management des organisations à impact. Maman de deux enfants, passionnée de voyage et de méditation, elle essaie au jour le jour d'agir en cohérence avec ses valeurs et d'incarner le changement qu'elle souhaite voir pour remettre l'humain au coeur de la transition économique.

Une université où imaginer le monde de demain

Lorsque les paramètres du monde changent en termes écologiques et économiques, est-il possible de continuer notre travail de la même manière ? Ou devrait-on s’interroger sur les limites écologiques de notre planète et réinventer notre manière de faire au delà du « Business as usual » ?

Le Schumacher College est une université d’un genre différent. On y est frappé en premier lieu par l’ambiance qui y règne. Une ambiance sereine, celle d’une communauté de pensée. Une ambiance de campagne aussi, entourée de champs et avec des voitures clairsemées et respectueuses des piétons. Une atmosphère de fin ou de début du monde, loin de nos ébullitions urbaines usuelles.

Au Schumacher College, on peut entreprendre un master en « Economie de la Transition » ou en « Design Thinking écologique », suivre un cours sur la permaculture mais aussi rencontrer pendant quelques jours des penseurs alternatifs du monde économique. 

Parmi les rencontres hors du temps que l’on peut réaliser dans ce lieu, Satish Kumar, disciple de Gandhi, ancien moine Jaine, co-fondateur du Schumacher College, activiste environnemental de longue date et auteurs de nombreux ouvrages dont « Pour une écologie spirituelle : La Terre, l'Âme, la Société, une nouvelle trinité pour notre temps ».

Mais aussi Stephan Harding, qui nous propose une expérience inédite à travers le Deep Time Walk: faire une expérience sensorielle et émotionnelle de l’histoire du monde, de l’apparition de la première bactérie aux temps modernes. 

Que peut-on apprendre de ce lieu, créé par une poignée d’idéalistes et de visionnaires, pour nos entreprises ? 

Une certaine vision de la résilience. Lorsque les paramètres du monde changent en termes écologiques et économiques, est-il possible de continuer notre travail de la même manière ? Ou devrait-on s’interroger sur les limites écologiques de notre planète et réinventer notre manière de faire au delà du « Business as usual » ?

Une perception aussi de l’humain au sein de la société. A une heure où la souffrance au travail est fréquente et où de plus en plus de collaborateurs et d’entrepreneurs souhaitent « redonner du sens à leur travail », peut-on à travers l’introspection et la compréhension du monde sortir de « ce qui se fait » et inventer une autre manière de travailler. 

Pour aller plus loin, Satish Kumar donne une conférence à Bruxelles le 10 janvier. Plus d'informations: https://www.emergences.org/eve... 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."