Aurore Bui

FONDATRICE DE SOFTWEB

Aurore Bui est la créatrice et la directrice de Softweb, une entreprise sociale dont le but est de favoriser la réalisation de projets sociaux, et qui conseille les ONGs et entreprises sur l'évaluation de leur stratégie et la mise en place de nouveaux programmes. Elle est formatrice et intervient dans des conférences sur le thème de l'innovation sociale, la responsabilité sociale des entreprises et l'autonomisation économique des femmes. Aurore a 15 années d’expérience dans le conseil stratégique, la gestion de projets informatiques et le management des organisations à but non lucratif. Elle possède un diplôme d’ingénieurs d’une grande école française, un master du Kings’ College London et un MBA en gestion des Organisations Internationales (IOMBA) de l’Université de Genève. Elle est membre du comité suisse de l'ONU Femmes.

6 entrepreneurs sociaux à (re)découvrir… quels business models pour changer le monde ?

1. Muhammud Yunnus – Grameen Bank

Muhammad Yunus est sans contexte l’entrepreneur social le plus connu. Créateur de la micro-finance, il est allé là où beaucoup d’entrepreneurs sociaux veulent aller : jusque la création d’une nouvelle norme sociale. Créateur de la première institution de microcrédit en Inde, il a ouvert un marché tout en proposant des produits bancaires novateurs à des personnes pauvres.

2. Shiza Shahid – Malala Fund

Vous souvenez-vous de Malala, héroïque et jeune pakistanaise qui brava les talibans pour défendre le droit de jeunes filles d’aller à l’école ? Outre un record établi en 2014 en étant la plus jeune lauréate du prix Nobel de la Paix, elle a cofondé avec Shiza Shahid le Malala Fund, qui finance actuellement dans quatre pays des initiatives visant à donner à tous la possibilité d’accéder à l’éducation.

3. Bunker Roy – Barefoot college

Bunker Roy a créé en 1972 le Barefoot College, avec la conviction que les solutions aux problèmes des pauvres en milieu rural se trouvaient dans la communauté, dans leur patrimoine traditionnel et dans les nouvelles technologies qui ont simplement besoin d’être adaptées à leur situation. Depuis, l’initiative a formé de nombreuses personnes aux techniques les plus avancées, et a permis une amélioration durable des conditions de vie dans les contrées les plus reculées. Parmi les initiatives les plus originales, le fait de former les grand-mères à l’usage des appareils photovoltaïques, de manière à conserver durablement le savoir dans les villages.

“En donnant aux pauvres des régions rurales accès à des technologies pratiques, Barefoot College démystifie ces dernières et les place entre les mains des villageois eux-mêmes.” - M. Bunker Roy, fondateur du Barefoot College

4. Jean-Marc Borello – Groupe SOS

Jean-Marc Borello a créé en 1984 le groupe SOS, focalisé à l’origine sur des activités de lutte contre les exclusions. Le groupe réunit près de 350 entreprises sociales et emploie 12'000 salariés, développant notamment le concept d'insertion par l'économique à une large échelle. L’organisation a également créé le comptoir de l’innovation et s’engage pour le développement de l’impact investing, ou investissement à but social. Son créateur, parfois décrit comme un Bernard Tapie du social, dit sa vision du futur de l’associatif : « dans 10 ou 15 ans, il y a aura 10 fois moins d’associations, mais des associations 10 fois plus importantes! »

5. Blake Mycoskie – Toms

Blake Mycoskie est le fondateur de Toms, une entreprise sociale atypique basée sur le postulat : « un pour un » - si vous achetez une paire de chaussures Toms, une paire de chaussures sera donnée à une personne dans le besoin. Plus tard, le concept a été dérivé pour d’autres concepts, et notamment la possibilité de redonner la vue à une personne défavorisée pour chaque achat d’une paire de lunettes.

6. Caroline Kant - EspeRare

Plus proche de nos contrées et active dans le domaine de la santé, Caroline Kant vient d’être sélectionnée en tant que senior fellow par Ashoka, un réseau mondial d’entrepreneurs sociaux. Ancienne de Merck Serono, Caroline a créé une fondation qui agit à la croisée des chemins entre la recherche académique et le monde du développement pharmaceutique pour créer de nouvelles solutions dans le domaine des maladies rares.

 

 

 

Sources :

30 entrepreneurs sociaux de moins de 30 ans – Classement Forbes (http://www.forbes.com/special-report/2014/30-under-30/social-entrepreneurs.html)

Barefoot College - une formation d’ingénieur solaire pour grands-mères (http://www.wipo.int/wipo_magazine/fr/2009/03/article_0002.html)

Malala Fund (http://www.malala.org)

Youphil – Interview de Jean-Marc Borello (http://www.youphil.com/fr/article/06727-jean-marc-borello-groupe-sos-avenir-ess?ypcli=ano)

Toms - One for one (http://www.toms.fr/one-for-one)

Advancing treatments for rare diseases together (http://esperare.org)

Crédits illustration :

Softweb, sur inspiration de l’Open Book of Social Innovation

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."