Bernard Radon

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COACHING SYSTEMS SARL

"Il y a chez Bernard Radon une quête perpétuelle pour comprendre les mécanismes de la stratégie et du management. Mais comment s’y prend-t-il pour coucher sur papier ce foisonnement d’expériences d'accompagnement de cadres et de cadres dirigeants? Je crois qu’il s’amuse à noter ses idées sur un petit calepin imaginaire. Il les transcrit ensuite sur des petits morceaux d’étoffe qu’il range soigneusement dans une boîte. Et quand le besoin de publier se fait pressant, il les sort, les trie, les arrange et enfin les coud soigneusement les uns avec les autres pour en faire un patchwork très ordonné dont l’image est non seulement cohérente, mais aussi d’une pertinence logique qui interpelle ses lecteurs. Il dit d’ailleurs en substance dans ses différents livres que l’on apprend à connaître son environnement par touches successives, comme si on reliait entre eux les morceaux d’un vaste puzzle. Au final, après avoir pris du temps, acquis et comparé toutes nos connaissances, c’est l’image d’ensemble qui se dégage: les organisations humaines dans toute leur complexité".

Au secours, je suis en "shortlist" - Cas d'école

Tranche de vie d'un manager

Guillaume est le directeur financier pour l'Europe et le Moyen Orient d'une grande entreprise romande. Il y a cinq ans de cela, il avait postulé au poste de directeur financier (CFO) pour le groupe, avec un siège au comité de direction (Executive Committee), mais avait échoué d'une courte tête. Cette fois-ci, le poste est à nouveau vacant. Incontestablement, Guillaume possède les qualifications et l'expérience pour accéder à ce poste. Il se porte à candidat, passe avec succès une série d'entretiens, réussit avec brio un assessment dans un centre réputé pour ses tarifs élevés. Mais un doute persiste : le voici encore une fois en shortlist avec un Britannique au CV bluffant. Que faire ? Au sommet de la pyramide, les occasions pour accéder à un tel poste sont rares.

Une ouverture s'offre à Guillaume. Par son réseau, il apprend qu'un chasseur de têtes connaît notre Britannique. Guillaume fait un deal. Le chasseur de têtes téléphone au Britannique pour lui dire que la multinationale a des difficultés, que le CEO n'est pas à la hauteur et que pour les trois prochaines années les pertes d'exploitation vont être importantes. En échange, Guillaume lui offre l'exclusivité de la recherche de personnel dans son organisation.

Quelques conversations téléphoniques plus tard, notre Britannique se désiste au dernier moment et Guillaume accède au poste convoité par manque de candidat.

Des repères pour progresser

Question d'éthique, on est plus proche de Machiavel que de sœur Thérèse. Soit, mais l'Histoire nous prouve que pour accéder au pouvoir, les choix ne sont pas toujours bienveillants. Guillaume a un parcours sans faux pas, des résultats irréprochables, des capacités de management exemplaires. Alors Guillaume peut-il forcer le destin ? N'a-t-il pas un excellent réseau interne lui permettant d'actionner des leviers pour ses actions futures ?

Trois conseils pour réussir au poste de CFO

Maintenant que le mal est fait, si j'ose dire, trois conseils pour que Guillaume puisse réussir à son poste de CFO.

  1. Se constituer une garde rapprochée. Cette garde rapprochée est composée d'un ou de deux de ses collaborateurs directs avec lesquels il se sent le plus en confiance. Avec eux, il est capable de débattre de problématiques complexes, de concepts ou tout simplement d'idées qu'il veut tester en toute confidentialité.
  2. Penser en dehors de sa boîte, c'est-à-dire générer de nouvelles façons de faire qui vont rassurer les parties prenantes.
  3. Investir les milieux économiques pour observer les meilleures pratiques de son métier.

Dans le cas contraire, le chasseur de têtes, bien implanté dans la société trouvera sans doute son successeur. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."