Ladermannsebastiennb

FONDATEUR DES EDITIONS ALPAGA

Editeur, journaliste indépendant et spécialiste en communication, Sébastien Ladermann est passionné de gastronomie et de voitures anciennes notamment. Deux thèmes qui l’inspirent au quotidien dans ses diverses activités, au point de nourrir une intense réflexion sur l’art de (bien) vivre et d'avoir consacré aux plus prestigieux chefs de cuisine lémaniques un ouvrage novateur (Portraits (intimistes) de chefs, paru aux Editions Alpaga) préfacé par F. Girardet, Ph. Rochat et G. Rabaey.

Aston Martin V8 Saloon - Une Anglaise virile mais éduquée

L’histoire d’Aston Martin - dont la création remonte à 1913 - ressemble à des montagnes russes. Alternance de hauts et de bas, avec une régularité métronomique. Cette vénérable marque anglaise - aujourd’hui détenue en partie par des fonds koweïtiens - n’en a pas moins marqué de son empreinte le sport automobile et les amateurs de belles anglaises. Sans parler du cinéma et de son célèbre agent 007, friand de mécaniques estampillées du célèbre emblème ailé.

Première supercar anglaise, la V8 a bénéficié d’une durée de vie impensable aujourd’hui: 21 ans! N’imaginez toutefois pas en croiser une tous les jours, seuls quelques milliers d’exemplaires - Saloon puis Vantage - ont vu le jour, construits entièrement à la main par des artisans exceptionnels, détenteurs de savoir-faire issus des plus nobles traditions. Pour preuve: chaque moteur est assemblé par un seul compagnon qui signe son travail sur une plaquette apposée sur l’un des couvercles d’arbre à cames...

La livrée «Ascot Grey» du modèle du jour convient à merveille à cette ligne très classique, sobre mais néanmoins virile. L’intérieur peut surprendre: le cuir rouge, omniprésent, ne s’accompagne pas des boiseries présentes sur les modèles suivants. Un vinyle noir rend l’ambiance plus racée, moins bourgeoise, ce qui sied particulièrement bien au caractère de l’auto.

Il suffit en effet de lancer le V8 de 5’340 cc, gavé par quatre carburateurs Weber double-corps, pour réaliser que la mécanique a du caractère. Enfoncer la lourde pédale d’embrayage afin d’engager le premier rapport élimine tout malentendu: le moindre embouteillage aura raison du mollet du conducteur! Mais est-ce la vocation d’une telle aristocrate que de connaître pareilles affres?

Quel bonheur lorsque la route se libère: une bande-son magistrale, une boîte ZF inversée égrenant aisément les cinq rapports, une ambiance faite de splendides cadrans Smiths, de moquettes de laine épaisse et de cuir souple notamment... Voilà une digne représentante du mythe anglais.

Rien de clinquant ni d’ostentatoire, un luxe et un raffinement discrets, un charme suranné mais tellement vivant que l’on se prend à rêver d’un long voyage à son bord - les anglaises de son rang savent tenir la distance - pour célébrer un art de vivre désuet mais ô combien excitant.

Voiture mise gracieusement à disposition par www.astonriviera.ch

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."