Jurus Arthur NB

Chef économiste chez Landolt et Cie SA, Think tank BSI Economics

Diplômé de l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne, de l'Ecole d'Economie de Toulouse et formé au Centre d'études des politiques économiques (ENSAE), Arthur Jurus est chef économiste de Landolt & Cie après avoir évolué comme économiste au Crédit Agricole, à la Société Générale, à la Caisse des Dépôts, chez Mirabaud Asset Management, au sein du groupe Edmond de Rothschild et comme enseignant à l'Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Il est également contributeur pour le magazine Forbes, intervenant dans différents médias francophones et anglosaxons, contributeur au sondage des prévisionnistes professionnels auprès de la Banque Centrale Européenne et vice-président de l'association des stratégistes de Genève (ISAG). Arthur Jurus est secrétaire général et co-fondateur de BSI Economics.

La BCE prise au piège de l'euro

Analyse des enjeux et défis de la politique monétaire européenne alors que la Banque Centrale Européenne (BCE) annonce ses mesures pour la fin de l'hiver et le printemps.

Ce jeudi, la Banque Centrale Européenne (BCE) devrait maintenir ses mesures pour soutenir l’activité en zone euro. Les rachats d’actifs augmenteront ainsi de 1850 milliards d’euros jusqu’au printemps 2022, les opérations de liquidités aux banques commerciales se multiplieront pour favoriser l’octroi de crédits et les taux directeurs seront maintenus aux niveaux actuels. La stabilité financière restera ainsi l’objectif premier de la BCE en 2021.

Deux risques seront néanmoins discutés. Le premier porte sur ses prévisions économiques. Pour 2021, la BCE anticipe un rebond de 3,9% de l’activité après une récession de 7,3% l’an dernier. Ce chiffre est plus pessimiste que celui de la Commission Européenne (4,2%), du FMI (+5,2%) et des prévisionnistes professionnels (+5,3%). Si cette prudence est justifiée par une reprise cyclique tributaire des restrictions sanitaires et par son engagement de maintenir les conditions monétaires actuelles au-delà de 2021, des surprises positives sur l’activité pourraient la contraindre à réviser ses prévisions et ainsi remettre en cause sa politique ultra-accommodante. Par ailleurs, son scénario économique porte sur l’hypothèse d’une reprise hétérogène en zone euro. L’activité rebondira fortement en Espagne (+6,8%), en France (+4,8%) mais moins en Allemagne (+3,5%) ou en Italie (+3,0%).

Le second risque porte sur sa monnaie. L’appréciation de la monnaie unique s’est accélérée en 2020 (+9% contre l’USD) notamment en raison des différentiels de taux plus favorables et de la baisse du risque institutionnel qui s’est renforcée par la finalisation du plan budgétaire européen prévu mi-2021. Fondamentalement, la parité de pouvoir d’achat indiquerait un change EUR/USD plus proche des 1,30. Surtout, le prochain plan budgétaire aux Etats-Unis imposera une monétisation plus agressive par la FED de la dette fédérale américaine, ce qui pourrait favoriser une nouvelle dépréciation de l’USD.

Or, l’appréciation de l’euro accélère la baisse du taux d’inflation. Selon une étude de la BCE, 1% d’appréciation de l’euro implique une baisse de 0,1 point de l’inflation en zone euro la première année puis de 0,2 point sur trois ans. Dit autrement, l’appréciation de l’EUR/USD observée l’an dernier aura un impact encore négatif ces prochains mois estimé à 0,8 point d’inflation en moins. C’est notamment pour cette raison que le pic inflationniste attendu au second trimestre 2021, et expliquée par les effets de base du prix du baril de pétrole, sera bien plus significatif aux États-Unis (2,9%) qu’en Europe (1,0%).

L’émergence d’une nouvelle ère inflationniste en réaction à l’expansionnisme budgétaire et monétaire ne sera probablement pas pour 2021. Les tendances désinflationnistes persisteront dans la zone euro. Dès lors, le débat devrait porter davantage sur le retour de la déflation dès la fin d’année.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."