Etienne Dumont

CRITIQUE D'ART

Né en 1948, Etienne Dumont a fait à Genève des études qui lui ont été peu utiles. Latin, grec, droit. Juriste raté, il a bifurqué vers le journalisme. Le plus souvent aux rubriques culturelles, il a travaillé de mars 1974 à mai 2013 à la "Tribune de Genève", en commençant par parler de cinéma. Sont ensuite venus les beaux-arts et les livres. A part ça, comme vous pouvez le voir, rien à signaler.

ARLES/Les "Rencontres" de la photographie. Demandez le programme!

Crédits: William Wegman/Rencontres d'Arles 2018

Miracle! Les Rencontres photographiques d'Arles ont communiqué leur programme depuis plusieurs semaines. Leur site propose cette fois quelque chose de clair, alors qu'il nous avait habitué aux pires opacités. Je profite des Journées de Bienne (voir article une case plus haut) pour vous communiquer l'essentiel du programme. Profitons du fait qu'il ne faut pas acheter son voyage chat en poche et tout découvrir (en faisant parfois la grimace) sur place... 

Or donc ce festival se déroulera cette année du 2 juillet au 23 septembre, la «Semaine» (qui s'adresse majoritairement aux professionnels) durant, elle, du 2 au 8 juillet. Toujours dirigée par Sam Stourdzé, la manifestation s'articulera autour de grands thèmes. «America Great Again» montrera Robert Frank et Raymond Depardon à l'Espace Van Gogh. Paul Graham sera aux Frères prêcheurs. Il y aura autrement des gens comme Laura Henno et Taysir Batjani. Mai 68 ne pouvait pas se faire oublier. «Cours camarade, le vieux monde est derrière toi» réunira bien sûr des images d'époque. Les émeutes, mais aussi les villes de vacances sortant alors de terre (La Grande Motte) ou «Le dernier voyage de Robert Kennedy». Le Romand Matthieu Gafsou fera partie des invités d'«Humanité augmentée». Parmi les autres sections se trouveront «Le monde tel qu'il va» (c'est à dire mal) ou «Figures de style» . On retrouvera parmi ces dernières si bien Ann Ray que William Wegman ou René Burri. Il y aura encore «Les plateformes du visible».

Et en plus..

Ce n'est évidemment pas tout. La consultation du programme affiché sur le site donne le tournis. Arles comprendra donc des Dialogues, des Emergences, des Books (autrement dit des livres) ou un Nouveau Prix Découverte. Il y aura des «Associés avec supplément». L'amateur suivra donc un programme un brin snob à la Fondation Luna et un autre, plus bon enfant, au Méjan d'Actes Sud. Les Rencontres essaimeront naturellement, mais cette fois pas trop loin. Il y aura des choses à Nîmes, à Avignon et à Marseille. La porte d'à côté. Voilà qui semble plus raisonnable que des escapades à Paris ou en Chine  comme on en a connu. Il n'est pas interdit de regarder autre chose que des photos. A Arles même, la Fondation Van Gogh propose depuis déjà quelques jours Van Gogh, bien sûr, mais aussi l'Anglais Paul Nash, une figure méconnue se la peinture de la première moitié du XXe siècle. Rien en vue au Musée de l'Arles antique, ni au Réattu. Le Musée Arlatan, à vocation provençale, rouvrira finalement en 2019. 

Et ailleurs cet été dans le Sud français? J'ai un peu regardé. Ce sera la grande année de Nîmes, qui entend par ailleurs entrer, via ses monuments romains, au Patrimoine de l'Unesco. Le Musée de la Romanité aura ouvert le 2 juin, juste à côté des Arènes. Il s'agit d'un geste architectural d'Elisabeth de Portzamparc. Le 28 juin, le Musée des beaux-arts sera sorti de ses travaux. Il proposera une rétrospective dédiée au «fauve» Auguste Chabaud. Le Carré d'art a lui aussi connu une restauration. Il montrera de la photo avec l'inévitable Wolfgang Tillmans et un projet contemporain axé autour de l'archéologie. A Aix-en-Provence, le Musée Granet offrira un Picasso-Picabia et la Fondation Caumont un Nicolas de Staël. A Montpellier, le Musée Fabre se penchera également sur Picasso. Il n'y aurait pas en ce moment un peu trop d'expositions Picasso, par hasard?

Photo (Rencontre d'Arles 2018): L'un des chien de Willliam Wegman, qui se retrouve la tête en bas sur l'affiche.

Texte intercalaire.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."