Canalluiginonb Web 0

Journaliste

Licencié en économie (Université de Genève), journaliste indépendant spécialisé en télécommunications, économie et investigation notamment avec des enquêtes sur le blanchiment d’argent et les escroqueries financières, Luigino Canal a été pendant 15 ans le correspondant en Suisse pour le quotidien économique français «Les Echos». Il a collaboré avec de nombreux médias suisses et italiens (Corriere della Sera, l’Espresso). Il se concentre désormais sur les grandes fortunes. Il participe depuis 15 ans à l’élaboration du classement de Bilan des 300 plus riches de Suisse.

Après Genève, Patrick Drahi investit dans l’immobilier à Zermatt

L’an dernier, Bilan avait révélé que Patrick Drahi n’était pas uniquement actif dans les télécoms et les médias mais aussi dans l’immobilier à Genève. Parti de rien et encore inconnu du grand public il y a deux ans, ce Franco-Israélien contrôle notamment l’opérateur français Numericable-SFR et possède des participations dans le quotidien "Libération", le groupe L’Express et NextRadioTV (BFMTV et RMC).

En Suisse, le magnat des télécoms s’intéresse plutôt à la pierre. Via sa société genevoise Canef, il a investi plus de 50 millions dans le canton en trois ans pour acquérir diverses propriétés. Dotée d’un capital de 2,1 millions de francs, Canef est administrée par une Française domiciliée à Genève. Cette personne, qui n’est autre qu’une proche collaboratrice de Patrick Drahi, est également l’administratrice unique de la société NDZ avec un capital de 6 millions.

Fondée en novembre 2014 à Zermatt, NDZ a acquis deux parcelles contigües, au centre de cette huppée station valaisanne, pour 49,2 millions. Sur cet emplacement de premier choix, un programme immobilier baptisé «7 Heavens» est prévu depuis 2013. Il se compose de sept magnifiques chalets de luxe aux surfaces imposantes de 500 à 1 250 m2, conçus sur trois ou quatre niveaux, avec une vue imprenable sur le Cervin.

Reste à savoir si Patrick Drahi prévoit d’en conserver un pour son domicile. En effet, l’Office de l’habitant de Zermatt a confirmé par écrit à Bilan que le magnat des télécoms est bien résident fiscalement dans la commune depuis octobre 2011. Mais pour recevoir son courrier, il a indiqué une simple case postale à Genève.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

"Tout ce qui compte.
Pour vous."