Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

Après 1:12, d’autres menaces planent

Les urnes ont rendu leur verdict. Comme prévu, les citoyens helvétiques ont rejeté l’initiative 1:12 (65,3% de non contre 34,7% de oui). Elle exigeait que le salaire le plus élevé versé dans une entreprise ne soit pas plus de douze fois supérieur à la rétribution la plus basse.

En jouant habilement sur le succès du modèle suisse de partenariat social en comparaison européenne, les milieux économiques et les partis de droite et du centre ont réussi à démonter les slogans réducteurs des jeunes socialistes à l’origine de cette votation. D’autant plus facilement que les forces de gauche partaient divisées au combat. 

Pour l’Union suisse des arts et métiers (Usam), cette victoire est importante. En codirigeant cette campagne avec l’Union patronale suisse et en réussissant à la gagner, l’organisation faîtière des PME remporte une manche importante dans la lutte de pouvoir qui l’oppose à Economiesuisse davantage soucieuse des intérêts des grands patrons et dont l’arrogance des anciens dirigeants nuisait aux combats menés pour défendre la place économique helvétique. 

Aux yeux de la population, les responsables des PME sont davantage crédibles que les managers des multinationales. Un enseignement à méditer pour l’ensemble du patronat en prévision des prochaines votations sur l’immigration de masse, l’extension de l’accord sur la libre-circulation des personnes à la Croatie et le salaire minimum à 4000 francs.

Trois enjeux majeurs pour l’économie suisse. Or, rien n’est gagné. Deux des batailles à venir s’annoncent beaucoup plus difficiles à mener que pour celle qui vient d’être gagnée. Car les petits patrons, comme une partie de la population, sont très divisés sur les bienfaits de l’immigration.

 

 

 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."