Andreas Ruhlmann

PREMIUM CLIENT MANAGER À IG BANK

Andreas Ruhlmann, diplômé de la John Molson School of Business à Montréal et détenteur du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst), a évolué plus de 10 ans au cœur des salles de marchés de Saxo Bank et de la Banque Nationale du Canada. Il rejoint IG Bank en février 2014 afin de mettre son expérience au profit des clients Premium de la banque.

Spécialiste du marché des devises, des actions et en analyse technique, Andreas développe également de nombreuses formations sur les stratégies de trading, l’analyse graphique, la gestion de risque et la psychologie du trader. Découvrez les formations sur ig.com

Les opinions exprimés dans ce Blog sont celles de Andreas Ruhlmann et non de son employeur.

Un oeil sur la réunion de la Fed le 15 mars

La BCE a maintenu les taux d'intérêt inchangés et a légèrement augmenté ses prévisions de croissance et d'inflation pour 2017 et 2018. Rien de bien nouveau: la BCE attend plus d’évidences avant de normaliser sa politique monétaire afin de s’assurer que les objectifs d'inflation seront atteints, en particulier l'inflation de base (excluant les aliments et l'énergie).

Compte tenu de la pléthore d'événements politiques à venir, il n'est pas surprenant que la BCE maintienne une position globalement accommodante. Cependant avec les indicateurs avancés européens en hausse, tels que le PMI composite ou encore la confiance des consommateurs, l’inflation ne devrait pas tarder à apporter les preuves nécessaires. Cela pourrait encourager la BCE à préparer un raffermissement de sa politique dès la fin de l'année ou le début de 2018.

Mais pour l'heure place à la politique, à commencer par les élections néerlandaises du 15 mars. Geert Wilders, l’équivalent Marine de Le Pen en Hollande, mène actuellement les sondages avec environ 20% des votes prévus, ce qui équivaut à environ 30 sièges sur les 150 disponibles et les 75 nécessaires pour obtenir la majorité. La probabilité que Wilders devienne premier ministre est faible, puisqu'il devrait chercher une coalition avec d'autres partis, chose que ces derniers ont écarté. Néanmoins, l'élection aux Pays-Bas attire bien plus d'attention que d'habitude, car elle pourrait avoir un effet de retombée sur d'autres partis populistes à commencer par le Front national en France. Une victoire plus forte que prévu par le PVV (le parti de Wilders) devrait donc exercer une pression sur l'euro et les marchés boursiers européens.

L'événement le plus important à court/moyen terme est évidemment l'élection française, où une victoire de Marine Le Pen mettrait sérieusement en doute la viabilité de l'euro et de l'Union européenne. Avec une volatilité à des niveaux extrêmement bas, le marché ne reflète clairement pas un tel événement, malgré les avertissements du Brexit et de Trump.

Avec la BCE en attente, la Fed est aux commandes

L'autre événement d'importance majeure ce mois-ci est la réunion de la Fed, également le 15 mars. La probabilité est de 90% que la Fed va augmenter son taux d’un quart de point. Le marché des taux implique environ 2.5 hausses de 25pb pour 2017 et 2 hausses en 2018.

Tout signe que la Fed augmentera les taux plus rapidement au premier abord semblerait négatif pour les marchés (augmentation du coût de financement, hausse de l’épargne au détriment de la dépense etc...), pourtant ce ne fut pas le cas depuis la fin 2016. En effet, les marchés sont à des niveaux records, portés par des espoirs de croissance et de reflation. La normalisation des politiques monétaires est signe que l’économie va mieux et cela libère le système financier longtemps paralysé par les taux bas. Une accélération de la hausse des taux engendrera également des ventes importantes dans le marché obligataire, à l’avantage des actions.

Au contraire, un ton plus prudent de la Fed pourrait causer une baisse des actions à court terme et un rebond sur le marché obligataire. 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."