Andreas Ruhlmann

PREMIUM CLIENT MANAGER À IG BANK

Andreas Ruhlmann, diplômé de la John Molson School of Business à Montréal et détenteur du CAIA (Chartered Alternative Investment Analyst), a évolué plus de 10 ans au cœur des salles de marchés de Saxo Bank et de la Banque Nationale du Canada. Il rejoint IG Bank en février 2014 afin de mettre son expérience au profit des clients Premium de la banque.

Spécialiste du marché des devises, des actions et en analyse technique, Andreas développe également de nombreuses formations sur les stratégies de trading, l’analyse graphique, la gestion de risque et la psychologie du trader. Découvrez les formations sur ig.com

Les opinions exprimés dans ce Blog sont celles de Andreas Ruhlmann et non de son employeur.

Le moment d’investir en Chine

Les membres de l’indice des bluechips chinois CSI 300 ont publié des chiffres impressionnants au 3e trimestre avec une croissance moyenne du bénéfice et du chiffre d’affaire de 18.4% et 16.8% respectivement, comparé à un net déclin en Europe et aux Etats-Unis. L’élection de Joe Biden pourrait également éviter de nouvelles escalades des tensions sino-américaine. 5 actions à surveiller.

5 titres intéressants: Ali Baba, Pinduoduo, New Oriental Education, Tencent, Byd Co. Ltd

Alibaba (BABA.US) continue d’afficher aisément une croissance à deux chiffres des bénéfices et des ventes à chaque trimestre depuis plusieurs années. Véritable géant de l’internet avec ses plateformes d’e-commerce Tmall (BtoC semblable à Amazon) et TaoBao (entre particulier tel Ebay), l’entreprise se diversifie de plus en plus, notamment dans le cloud ou encore la vidéo à la demande. Ses participations dans Ali Health (33%), leader de la vente en ligne de médicaments et dans la fintech Ant Group (33%) sont d’autres pôles de croissances prometteurs. Ant Group, anciennement Alipay, est leader mondial du paiement en ligne avec plus d’un 1.3 milliards d’utilisateurs actifs, dont elle tire désormais profit pour offrir une panoplie de services financiers tels que les micro-crédits, les assurances, les prêts aux petites entreprises, les notations de crédits et autres. Cependant, l’introduction en bourse de Ant Group, qui devait avoir lieu le 5 novembre et avait suscité un engouement record parmi les investisseurs institutionnels et a été abruptement suspendue par le régulateur chinois, ce qui pourrait freiner la progression de l’action à court-terme.

Pinduoduo (PDD.US) est devenue la 3eme plus grosse plateforme d’e-commerce en termes de vente et la 2ème en termes d’utilisateurs en Chine en tout juste 5 ans. La plateforme permet aux internautes de grouper leurs achats avec des amis à travers divers réseaux sociaux afin de bénéficier d’un prix plus avantageux. Pinduoduo compte 683 millions d’utilisateurs actifs comparé à 742 millions pour Alibaba et 417 millions pour JD, mais pour un volume de vente de seulement la moitié de JD et un cinquième d’Alibaba. En revanche, les ventes augmentent à un rythme bien plus soutenu, en hausse de 68% durant la première moitié de l’année comparé à 20% et 25% pour Alibaba et JD respectivement. Grâce à sa large base de clients, PDD pourrait étoffer son offre de produits en attirant davantage de commerçants et ainsi réduire le retard avec ses concurrents.

New Oriental Education & Technology (EDU.US) est le plus grand fournisseur privé de services éducatifs en Chine. L’entreprise est spécialisée dans les cours d’anglais et les cours de soutien scolaire pour les élèves K12 (élémentaire et secondaire). Ces derniers représentent une population totale de 174 millions d’élèves, dont environ la moitié sont inscrit à des cours de soutiens. Une tendance en progression due à l’urbanisation, la compétitivité croissante pour entrer à l’université et l’insuffisance du secteur éducatif public dans les grandes villes. New Oriental compte environ 5 millions d’élèves ; reconnue pour ses cours de qualité, elle a une belle marge de progression dans un secteur encore très fragmenté. EDU détient également une participation majoritaire dans Koolearn, leader des cours en ligne en Chine, qu’elle a elle-même fondé en 2005 et qui lui apporte des possibilités de cross-selling intéressantes. Sur les 28 analystes qui couvrent l’action New Oriental, 100% ont une recommandation d’achat.

Tencent (0700.HK) : Souvent cité comme le Facebook chinois, Tencent exploite la plus large communité internet en Chine intégrant messagerie (QQ, Weixin/Wechat) réseau social (Qzone), jeux en ligne et média (QQ.com) et streaming de musique (TME). Tencent opère dans 4 segments principaux : jeux vidéo (34%), réseaux sociaux (23%), publicité en ligne (16%) et Fintech (26%). Elle détient une position dominante dans les trois premiers et profite d’un duopole avec Alibaba dans les paiements en ligne (WeChatPay), lui octroyant un avantage compétitif certain. Les jeux mobile (iOS, Android) ont particulièrement le vent en poupe. En effet, Tencent est championne dans l’exploitation de jeux à succès sur PC, qu’elle adapte pour mobile, comptant de nombreux blockbusters régulièrement dans les tops charts de l’Apple store et de Google Play au niveau mondial. 

Byd Co. Ltd (1211.HK) : La Chine est le premier marché mondial des véhicules électriques (VE), fortement soutenu par le gouvernement. Plusieurs startups chinoises telles que Nio, Xpeng ou Li Auto ont vu leur action atteindre des niveaux de valorisation stratosphérique tirés par la success story de Tesla. BYD est actuellement le 1erconstructeur chinois de VE en termes de véhicules vendus. Bien que son action soit également montée en flèche, sa valorisation reste plus raisonnable, et ce même si l’on considère uniquement sa branche automobile. En effet environ 50% des revenus proviennent de cette dernière, l’autre moitié provenant de vente de composants pour smartphones, de batteries et de panneaux solaires. En perte de vitesse, BYD a effectué un virage important avec la sortie de la Han, un sedan de luxe à haute-performance dont les prouesses techniques annoncées rivalisent avec la Tesla Model 3, à un prix inférieur. BYD a annoncé des ventes de VE en hausse de 87% en octobre, comparées à une baisse depuis le début de l’année de 16%. Elle aurait également reçu 40000 commandes pour la nouvelle Han en 2 mois. Cette dernière est dotée de la batterie Blade, fabriquée in-house, qui est la seule avec Tesla à maitriser le Silicon Carbide (SiC), un type de silice plus résistant à la chaleur et moins énergivore. BYD a décidé d’ouvrir la vente des batteries Blade à la concurrence, qui selon les experts pourraient devenir la référence durant les 3 à 5 prochaines années. En outre Warren Buffet détient 25% des actions listées à Hong-Kong.

Les opinions exprimés dans ce Blog sont les miennes et non de mon employeur.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."