Alex Franck

AMBASSADEUR HUMANISTE INDIGNÉ

Alex Frank fut Ambassadeur Humaniste auprès de Chefs d’États et Dirigeants. Il est le dernier représentant d’une lignée qui opère dans l’ombre depuis 2500 ans et est à l’origine des moments les plus éclairés de l’Humanité. Les membres de cette lignée sont les personnages les plus secrets de l’Histoire. Aucune encyclopédie ne relate leur existence, même s’ils l'ont rédigée. Vous ne les trouverez pas sur Wikipédia, bien qu’ils l’aient fondé. Seuls quelques gouvernants, artistes et scientifiques les connaissent.

Aujourd'hui retraité et sans influence, Alex Frank vit en Suisse, pays fondé par la lignée. Il sort aujourd'hui de l'ombre pour lancer un appel à la raison et interpeler directement l'opinion.

Retrouvez Alex Frank dans l'essai qui retrace l'histoire secrète de la lignée de Socrate à nos jours sur amzn.to/2kJrjzt

et sur Facebook @LeManifesteAlexFrank ou Twitter @AlexFrank1751

L’histoire secrète de la paix de Westphalie

La Guerre de Trente ans oppose protestants et catholiques et déchire l’Europe à partir de 1618. La lignée craint le retour de l’obscurantisme qui s’oppose à la raison. Elle charge son représentant d’alors, Alexandre Franc, de négocier une paix durable, seul cadre propice à la liberté et au bonheur. L'indépendance de la Suisse en est un des fruits.

Chaque fait historique rapporté ici est bien réel. L'histoire de la lignée qui les relit entre eux est probablement une fiction, à moins que... 


La Guerre de Trente ans oppose protestants et catholiques et déchire l’Europe à partir de 1618. La lignée craint le retour de l’obscurantisme qui s’oppose à la raison.

La lignée remonte de façon certaine à l'antiquité grecque et à Socrate. Il y a de fortes chances que ses racines soient plus lointaines encore. D’aucuns évoquent certaines périodes de l’Égypte antique. La lignée a des millions de descendants, mais un seul représentant est désigné à chaque génération pour incarner son idéal humaniste. Les autres membres de la lignée vivent dans l’anonymat pour protéger la flamme. Le risque serait trop grand si on la perdait.

Pour faire taire les guerres de religion, la lignée charge son représentant d’alors, Alexandre Franc, de négocier une paix durable, seul cadre propice à la liberté et au bonheur.

En 1648, Alexandre Franc négocie ainsi les traités de Westphalie [i] qui mettent fin aux guerres de Trente et Quatre-Vingt ans. Il consacre la Confédération Suisse et les Pays-Bas comme premiers États indépendants non monarchiques, inspirant ainsi les révolutions anglaises et françaises.

Il instaure la paix entre la France, la Suède et le Saint-Empire romain germanique. Il prive le Saint-Empire de toute possibilité offensive et lui confère uniquement la mission de défendre le droit et la résolution pacifique des conflits.

Il définit ainsi un nouvel ordre européen et jette les fondements d’un nouveau système de relations internationales.

Alexandre Franc préfigure la future Union Européenne et plus encore le Conseil de l'Europe de 47 États qui défend les Droits de l'Homme, la Démocratie et l’État de Droit.

De l'idée de paix européenne à la Suisse comme projet politique "pilote"...

Ce que personne ne sait, c’est qu’en secret, Alexandre Franc a réuni tous les dirigeants du Monde à Altdorf, dans l’actuel canton d’Uri en Suisse. Sa famille y vit depuis qu’elle a quitté Rome vers la fin de l'Empire. Il leur raconte les 2000 dernières années, les prochaines si on ne modifie pas le cours du temps, et leur décrit au contraire l’image d’un monde harmonieux que l’on peut décider maintenant de construire.

Ils établissent ensemble que les notions de liberté, de libre arbitre, de tolérance et d'éducation sont les moyens à développer pour y parvenir [ii].

Les gouvernants connaissent toutefois les risques de la pensée à court terme. Ils savent que la route sera longue et semée d'obstacles à la raison. Ils ne peuvent ignorer leurs propres faiblesses et leurs dérives. Même les plus éclairés d’entre eux sont mortels.

D’un commun accord, ils approuvent donc le projet et chargent Alexandre Franc et la lignée de s'en faire le gardien intemporel, de génération en génération.

Alexandre Franc change alors son nom : chaque gardien se nommera désormais Alex Frank. Il devient le garant et l’ambassadeur du projet auprès de tous les royaumes, puis de toutes les républiques.

Alex Frank n’est presque plus une personne, il est devenu une idée qui influence les gouvernants, artistes et scientifiques vers la paix, la protection des peuples, la liberté, la recherche d’un bonheur durable.

Alex Frank met en place les premières démocraties et instaure la démocratie directe en Suisse. Il définit le débat, la raison et la neutralité comme vision politique. La Suisse devient, pour Alex Frank, « le projet politique pilote » vers un monde meilleur.

N’opérant jamais au grand jour, toujours proche du pouvoir politique, des intellectuels, des scientifiques et des artistes, Alex Frank diffuse inlassablement les idéaux dont il a été chargé.

Alex Frank inspire ainsi John Locke [iii] dans sa théorie de la connaissance et des idées, du droit à la vie et du droit à la liberté. Il s’en éloigne toutefois concernant le droit à la propriété. Alex Frank pressent que cette théorie pourrait créer des dérives si elle est mal encadrée. Rousseau dans son Contrat social s'en chargera. Dans la Déclaration d'indépendance des États-Unis, qu'Alex Frank rédige avec Thomas Jefferson, il substitue la recherche du bonheur au droit à la propriété :

"Nous tenons pour évidentes pour elles-mêmes les vérités suivantes : tous les hommes sont créés égaux ; ils sont doués par le Créateur de certains droits inaliénables ; parmi ces droits se trouvent la vie, la liberté et la recherche du bonheur."

Au cœur du siècle des Lumières [iv], il lance la rédaction de la première Encyclopédie. Car le savoir doit être diffusé sans les filtres et la tutelle des autorités royales ou religieuses, pour que

l’homme sorte de sa minorité dont il est lui-même responsable. Ose savoir! Aie le courage de te servir de ton propre entendement (Emmanuel Kant)

Par la suite, Alex Frank inspirera la création du Web et de Wikipedia pour accélérer la diffusion de la connaissance.

Se méfiant des saboteurs de paix et de ceux qui dressent des obstacles à la raison et à l'information transparente, tandis que planent aujourd'hui de nouveau les dangers et la pénombre, Alex Frank n'a de cesse de veiller sur la flamme.

Comme disait le journaliste Ed Murrow sur CBS, probablement un membre de la lignée :

"Good night... and good luck!"



[i] Article Traités de Westphalie : fr.wikipedia.org/wiki/Traités_de_Westphalie

[ii] Article Humanisme : fr.wikipedia.org/wiki/Humanisme

[iii] Article John Locke : fr.wikipedia.org/wiki/John_Locke

[iv] Article Siècle des Lumières : fr.wikipedia.org/wiki/Siècle_des_Lumières

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."