Aline Isoz

CONSULTANTE EN TRANSFORMATION DIGITALE

Aline Isoz officie en tant qu’experte en transformation numérique auprès des entreprises et institutions romandes et est notamment membre du comité du Cercle suisse des administratrices, experte Vigiswiss (association suisse des data centers) et de conseils consultatifs. Depuis la création de son entreprise Blackswan en 2010, elle intervient régulièrement dans le cadre de conférences ou d’ateliers thématiques auprès de décideurs, d’administrateurs de société et commente également les enjeux liés au numérique dans les médias en tant que consultante, et en tant que chroniqueuse pour le magazine Bilan et le quotidien Le Temps. En 2015, elle a lancé alineisoz.ch, une initiative de coaching et d’accompagnement digital pour les PME romandes.

Parallèlement à ses activités professionnelles, Aline Isoz a mis sur pied une délégation suisse de femmes actives dans le numérique invitée à la Journée de la femme digitale à Paris

Age quod agis*

Voilà, c’est la rentrée. Après cette longue pause estivale jalonnée d’appels, de mails, de notifications, de demandes et de boulot (j’ai dit pause estivale ?), nous voici de retour comme un seul homme (…) pour attaquer les 4 derniers mois avant l’arrivée de celui que nous attendons tous : le Père Noël.

En tant que blogueuse appliquée, consciencieuse et bénévole (rien ne vaut l’or de vos commentaires, chers lecteurs), j’avais évidemment chargé ma besace cérébrale d’excellents sujets à partager avec mes followers assidus. Seulement, tout bon blogueur doit laisser la place aux sujets brûlants et savoir fixer des priorités lorsque le monde est questionné par une actualité existentielle.

En effet, si j’aborderai, dans les prochaines semaines et dans le désordre, le paradoxe humain, notre penchant naturel pour le jugement et la médisance, la danse des sardines, je me dois de vous parler d’une chose que vous ignoriez peut-être, d’un événement dont la portée m’échappe encore et qui, je le suppose, changera votre regard sur notre présence dans l’univers : le décès de John Mainstone.

Depuis 1961, John Mainston consacrait sa vie à une expérience unique, expérience initiée en 1927 par des prédécesseurs. Une expérience qui a survécu au Jeudi noir, à la deuxième guerre, qui a duré plus longtemps que le Concorde ou les Tours jumelles, une expérience qui n’a pas été ébranlée par les révolutions, les changements de régime, les marées noires, la crise des subprimes, une expérience qui, par huit fois, a suscité l’enthousiasme dans les milieux autorisés : l’expérience dite « de la goutte de poix ».

De Pline l’Ancien à nos jours, du feu grégeois aux bateaux à vapeur, cette matière à la viscosité hors norme a suffisamment interpellé des physiciens australiens pour qu’ils lui consacrent trois premières années rien qu’à la stabiliser dans un entonnoir… Vous imaginez, une équipe de scientifiques brillants, regards tendus vers une matière capricieuse et insondable (environ 200 milliards de fois plus dense que l’eau, si j’ai bien suivi), enserrée dans un entonnoir en verre ?

Et puis, année après année, d’éminents spécialistes consacrant leurs journées à suivre la lente avancée de la matière, attendant chaque goutte comme un miracle, notant les millimètres franchis, la forme, récompensés par huit gouttes en 83 ans ? D’ailleurs, malgré leur vigilance, aucune goutte n’a jamais atteint son but sous leurs yeux… quel sens de l’abnégation, quelle patience…

Eh bien, figurez-vous que j’ai un peu l’impression d’être, moi aussi, partie prenante de cette expérience hors norme. Certes, depuis moins longtemps : à peine 5 ou 6 ans. Mais moi aussi, je scrute, décrypte, note, extrais… Dans l’entonnoir de mon écran abreuvé d’informations et d’intervenants aussi denses que la poix, j’attends que tombe LA goutte, quintessence digitale du maëlstrom googlien, celle qui donnera du sens à tout ceci. Mais c’est probablement trop tôt. Beaucoup trop tôt.

*Fais ce que tu fais

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."