Jean Philippe Buchs

JOURNALISTE À BILAN

Journaliste à Bilan depuis 2005.
Auparavant: L'Hebdo (2000-2004), La Liberté (1990-1999).
Distinctions: Prix Jean Dumur 1998, Prix BZ du journalisme local

A quoi sert Johann Schneider-Ammann?

Politique économique Il est peu à l’aise tant dans sa langue maternelle que dans celle de Voltaire. Il craint d’affronter la rudesse du combat politique. Il n’a aucun charisme. Il ne détient pas les leviers décisifs de la compétitivité de l’économie helvétique: les impôts relèvent de la compétence du Département des finances et des cantons, la politique migratoire ressort du Département de justice et police, les accords conclus avec l’Union européenne sont l’affaire de l’ensemble de l’administration, alors que le climat social dépend de la conjoncture et des relations entre le patronat et les syndicats. Autrement dit, le spectre d’activités de Johann Schneider-Ammann est limité à l’agriculture (moins de 1% du produit intérieur brut), la formation professionnelle et académique, l’innovation ainsi qu’aux traités de libre-échange avec l’étranger.

Depuis son élection au gouvernement en 2010, le libéral-radical bernois traîne son spleen dans les couloirs du Palais fédéral. L’ancien entrepreneur et ex-patron de l’industrie des machines n’a jamais réussi à entrer dans les habits de conseiller fédéral. Plus largement, à quoi sert un ministre de l’Economie dans un pays qui n’a jamais eu de politique industrielle et qui a horreur du mot planification?

La question se pose une nouvelle fois au moment où la Suisse affronte un tournant majeur avec la fin de l’arrimage du franc à l’euro et la décision du peuple de limiter l’immigration étrangère. La session de printemps du Parlement qui s’est ouverte le 2 mars dernier démontrera l’incapacité de Johann Schneider-Ammann à répondre aux inquiétudes des députés et surtout à agir.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."