Colin Xavier

JOURNALISTE

Xavier Colin est journaliste, chercheur associé au GCSP, le centre de politique de sécurité de Genève, fondateur de GEOPOLITIS et ambassadeur de Terre des hommes.

24 heures chrono

C’est parti! Top chrono: que se passe-t-il, dans notre vaste monde, en l’espace de vingt-quatre heures? Tenez-vous bien, les statistiques vont voler, vous allez être pris dans les turbulences des chiffres, des comptages et des totaux les plus fous. 

Voler? Turbulences? En lisant ces lignes, vous êtes peut-être dans un avion, en l’air, comme 500 000 de nos compatriotes terriens qui, en ce moment même, naviguent entre ciel et terre. Chaque jour qui passe, on enregistre 80 000 vols commerciaux! Cela veut dire qu’un avion décolle toutes les secondes.  

Il faut savoir que les transports, toutes catégories comprises, sont un poste important dans le total de notre consommation quotidienne d’énergies fossiles: nous brûlons, en vingt-quatre  heures, 4,3 milliards de litres de carburant. C’est beaucoup? Pas autant que le charbon, qui demeure l’énergie la plus exploitée et utilisée: nous en consommons quotidiennement près de 16  milliards de kilos! 

Tout cela a un coût écologique: du matin au soir, nous lâchons un peu plus de 3  milliards de tonnes de CO₂ dans l’atmosphère. Nous jetons de tout, un peu partout, sur notre planète: nous utilisons ainsi et jetons à la poubelle 54,8  millions de couches jetables pour bébé! Par ailleurs, au-delà du classique CO₂, nous polluons notre terre, nos fleuves et nos nappes phréatiques à raison de 2700  milliards de litres d’eaux usées, chaque jour qui passe. De l’eau minérale, en revanche, on en pompe et on en met en bouteilles très exactement 244  millions de litres. Vous avez encore soif de chiffres?

Combien de courriels avez-vous envoyé au cours de la seule journée d’hier? Vos petits et grands envois, avec ou sans docs attachés, sont peu de poids face aux 247  milliards d’e-mails expédiés chaque jour! Non, je n’ai pas trouvé cette statistique-là sur Google, mais aurais-je ainsi procédé que je me trouverais – de facto – comptabilisé parmi les 8 milliards 640  millions recherches effectuées en vingt-quatre  heures sur le moteur susmentionné!

Au fait, petit calcul: si l’on retient (après recherche) que les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, LinkedIn, Flickr et YouTube génèrent à eux seuls plus de 98  milliards de vues, au quotidien, et si l’on postule que seulement 2  milliards d’êtres humains utilisent actuellement internet, on en arrive très vite à la conclusion que chacun d’entre nous effectue près de 40 consultations. 

Tous ces chiffres, ça me tue! Enfin, c’est une manière de voir les choses: ceux qui ne consultent plus rien et disparaissent de la circulation, ce sont les 160 000 êtres humains qui passent de vie à trépas chaque jour que Dieu fait. Heureusement, la nature est là, qui fait en sorte que dans le même laps de temps 353 000 bébés naissent et sourient à la vie! Voilà qui nous rassure. Sauf ceux d’entre nous qui, en une seule journée, seront assassinés, soit près de 600 personnes dans le monde.

Des chiffres vertigineux

Sachez encore que le monde fabrique, en vingt-quatre  heures, 29 millions de préservatifs, ce qui coûte nettement moins cher que de faire la guerre: notre planète dépense au jour le jour 21 milliards de dollars en différents budgets militaires, dont la moitié pour les seuls prestataires américains. Qui dit guerre dit «personnes déplacées», c’est-à-dire des hommes, des femmes et des enfants lesquels, tout en restant dans leur propre pays, n’ont pas d’autre choix que d’abandonner leur maison ou appartement: tous les jours, 30 000 déplacés supplémentaires viennent grossir le flot de ceux qui ont tout perdu.

Et pendant ce temps-là, la Terre tourne: en 1440 minutes, elle parcourt 2 592 000 kilomètres sur son orbite. Voilà au moins une statistique immuable. Si tel ne devait pas être le cas, si l’orbite de notre planète venait à être modifiée au cours des prochaines vingt-quatre  heures, la quasi-totalité des données chiffrées communiquées ici perdraient beaucoup de leur pertinence! 

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."