Reymondinblaise2

MARKETEUR À L'ÈRE DU CLIENT CONNECTÉ

Blaise Reymondin a cofondé en 2004 l'une des premières agences spécialisées dans le web marchand. Aujourd'hui conseiller indépendant en marketing digital, il aide ses clients à comprendre les enjeux de la transformation digitale et tirer profit de l'Internet. A 46 ans, Blaise a collaboré avec plusieurs centaines d'entreprises et tissé des liens avec de nombreux dirigeants.

BlaiseReymondin.com

10 lieux de retraite pour son vieil iPhone

C'est devenu un rituel dans la Big Apple; tous les dix-huit mois, des Golden Boys vont missionner des grouillots pour qu'ils fassent la queue devant les Apple Store de Manhattan à leur place. Plusieurs jours de campement improvisé à même la rue, dans le but d'acquérir le dernier modèle d'iPhone avant tout le monde. On imagine l'accessoire indispensable pour briller dans les tribus de Tribeca, du moins pendant l'éphémère période de hype.

Lecteur de Bilan, sans aller jusqu'à provoquer un bivouac devant l'enseigne de la rue de Rive, vous aussi attendez l'ouverture des ventes en Suisse pour vous emparer du nouvel iPhone 5S modèle OR. Mais qu'allez-vous faire dès lors de votre vieux iPhone dépourvu de sa carte SIM ? C'est-à-dire sans fonction de téléphonie, mais qui peut néanmoins accéder à l'Internet via le WiFi de la maison... Je vous propose ci-après 10 idées de reconversion pour lui assurer la plus belle retraite dans votre home, pour un usage familial. Et ce n'est pas le potentiel qui manque: à la maison l'iPhone fait office de véritable couteau suisse numérique.

N.B. Vous me direz que toutes ces utilisations sont possibles sur votre appareil flambant neuf. Oui, mais on ne le laisse pas volontiers à autrui pour des raisons de confidentialité, des risques de suppression accidentelle de données, ou autres catastrophes notamment dans les mains d'un enfant. Et lorsque le smartphone est un outil de travail, on souhaite qu'il soit immédiatement opérationnel avec la batterie non déchargée.  

1. Au salon

L'iPhone remplit le rôle de serveur média ou devient une télécommande intelligente pour les appareils audio et vidéo. Beaucoup d'équipements sont désormais équipés du système de diffusion sans fil Airplay, et pas seulement dans le bas de gamme à l'instar des amplificateurs Marantz. Sinon une Apple TV ou Airport Express font l'affaire pour une centaine de francs. A noter que l'on peut y diffuser aussi bien à partir de fichiers synchronisés, qu'avec des applications de Streaming.

SpotifyRdioQobuzRemote

Il existe de nombreuses applications dans le genre Guide-TV. Utiles pour naviguer dans la grille des programmes, elles peuvent dans certains cas gérer directement les enregistrements depuis son smartphone. Sympa aussi les apps dédiées au cinéma pour consulter le synopsis de films ou se renseigner sur un casting. Les plus geeks accèdent à plusieurs térabytes de films et musique, stockés sur leur serveur réseau de type NAS Synology, et même depuis l'extérieur via un service cloud.

Télé7joursSwisscom TVInternet Movie DatabaseXBMC Constellation

2. À la cuisine

Fixé sur la porte du frigo, un iPhone rendra nombre de services au cuisinier amateur, avec des répertoires de recettes, ou des apps consignant l'ensemble de ses trouvailles culinaires ainsi que le souvenir photographique des meilleurs plats mijotés. Il pourra aussi se rassurer sur sa préparation en lançant une visioconférence avec sa belle mère, qui pourra constater en direct l'ampleur des dégâts. Et dans un futur pas si lointain, le frigo se chargera lui même du ravitaillement; probablement en communion avec un smartphone. Du reste, la plupart des appareils électroménagers se piloteront bientôt à partir d'un terminal mobile...

MarmitonEvernote FoodKitchen
Calculator PRO
LeShop

3. Dans le hall

Le hall d'entrée serait bienvenu pour accueillir des messages entre colocataires. De type vocaux ou par écrit, dans l'esprit de l'ardoise d'antan ou plus récemment des tableaux aimantés. Sinon, des apps reproduisant des bannières animées pourraient donner des airs de Time Square à son vestibule. Mais pour une meilleure visibilité, on préférera alors réemployer un iPad d'ancienne génération. 

Quant aux plus créatifs, ils pourront y aménager un « coin de communication » en réinventant la cabine téléphonique dans une version cosy d'intérieur, avec les applications Skype ou FaceTime en permanence  « ouvertes » pour recevoir des appels du monde entier.

Audio MemosPenultimate
(iPad)
BannerSkype

Sur les mobiles, les applications de surveillance se multiplient et rivalisent avec des systèmes bien plus onéreux. Utile dans le hall pour garder un oeil sur la porte d'entrée, mais aussi pour se rassurer sur le bien-être de personnes agées, observer ses animaux de compagnie ou encore veiller sur un nourrisson.

PresenceManythingBaby phone

4. Au bureau

Vous hésitez à équiper votre ordinateur d'un écran externe pour des raisons de place ? Dans une certaine mesure un smartphone s'en tire assez bien, par exemple pour afficher un flux d'information de Twitter, les cours de la bourse ou tout autre notification. Il peut aussi être intéressant de diriger son ordinateur à distance avec l'iPhone en guise de trackpad; plutôt pratique lors d'une projection sur le téléviseur HD familial.

Air DisplayMobile Mouse

Devrait-on encore acheter un scanner de document en 2013 ? La qualité de numérisation offerte par les smartphones est tout à fait honorable pour des utilisations occasionnelles, et certaines applications autorisent même la reconnaissance de caractères (OCR).

TextGrabberGenius ScanEvernote

5. Dans la chambre à coucher

S'il est discutable de disposer un terminal dans sa chambre à coucher, on s'efforcera de justement désactiver toute fonction de téléphonie et alertes afin de ne laisser aucune chance au travail de se rapprocher du lit conjugal. La dernière version iOS7 de l'iPhone facilite les choses avec la refonte du centre de contrôle et le mode avion qui a été rendu plus accessible. Mais alors quels usages numériques se justifieraient-ils encore sur la table de nuit ? Pour la musique d'ambiance, un accès aux programmes radio du monde entier, la lampe de poche, la lecture... Et pourquoi ne pas mettre à l'épreuve l'une des nombreuses applications de Kamasutra ? Ou faute de quoi, pour recourir à un compendium numérique sur la migraine et ses traitements.

RadiumRise Alarm ClockGrande KamasutraCompendium
des Médicaments®

6. Dans les w.c. ?

Au petit coin, le smartphone recyclé en console de jeux fera le bonheur des occupants. Plus classique, il peut aussi offrir son lot de bandes dessinées et mots croisés. Et rien n'empêche de « passer un FaceTime » avec le salon si l'on se sent arriver au bout du rouleau !

FIFA 14Mots croisésScrabblebdBuzz

7. À la cave

Avec le WiFi qui fonctionne jusqu'au sous-sol, il sera possible de gérer sa cave parmi des millions de bouteilles répertoriées, et de contribuer éventuellement à une considérable communauté de passionnés de vin. Et si une bouteille dispose d'un code-barre, l'identification d'un cru est instantanée via l'appareil de photo de l'iPhone.

Cor.kzWine SpectatorPocket Wine

8. Quoi d'autre dans la maison ?

Nest est un précurseur dans le contrôle des appareils domestiques via terminal mobile, avec son système de réglage de thérmostat à distance. La compagnie s'apprêterait à lancer un détecteur de fumée anti-incendie, et a récemment déclaré vouloir rendre design et programmable « tous les éléments en plastique moche dans la maison ». Mais nous sommes qu'au balbutiement de la domotique, dont le mouvement se confondra certainement avec l'usage des appareils mobiles.

L'iPhone peut aussi se transformer en accessoire de décoration d'intérieur, pour le meilleur et le plus kitch. Trop petit pour simuler une cheminée de salon, il se montre plus convaincant dans son rôle de bougie. 

NestVirtual Candle

9. Dehors...

Quid du jardinage et du potager ? Mais oui, il y a aussi des applications pour ça. Et pour aller e-bouquiner à l'ombre du cerisier, nul besoin de connectivité ! Le format de l'iPhone est certes limité, mais la lecture n'est pas désagréable pour autant. Enfin, lorsque l'envie vous prend de gambader, une foule d'applications vous aident à garder la forme et les résultats sont sauvegardés dès le retour au domicile. A mon avis, le plus contraignant n'est pas de courir avec un smartphone au bras ou dans sa poche, mais d'être tenté de répondre à un téléphone qui sonne.

Mon PotagerKindleRunKeeper

10. Un « labo » pour expérimenter ?

Avec l'évolution du système iOS et près d'un million d'applications disponibles, la justification d'effectuer un jailbreak de son iPhone, c'est à dire de l'ouvrir à des programmes non autorisés par Apple est moins évident, sauf peut-être pour accéder au côté obscur de son smartphone, par exemple pour effectuer un sniffing du réseaubloquer des appels téléphoniques entrants (nécessite une carte SIM) ou encore pour personnaliser complètement l'interface de son appareil. Pour les initiés uniquement.


Maintenant, si vous n'êtes pas convaincu par ces propositions de recyclage et que vous avez l'âme charitable, la meilleure chose serait de faire don de votre portable à une oeuvre comme Solidarcomm.

D'ailleurs, au registre des B.A. je regrette de ne trouver aucune application de Grid Computing sur l'App Store. Il aurait été en effet intéressant de pouvoir utiliser la capacité de calcul de ces vaillants retraités à des causes comme la recherche fondamentale, les luttes contre les maladies ou l'exploration d'une possible vie extraterrestre. Dire qu'en 1969 on envoyait des hommes sur la lune et que près d'un demi siècle plus tard ce sont des oiseaux qu'on envoie sur des cochons, avec une puissance de calcul plusieurs millions de fois supérieure (lu sur Twitter). Le progrès ne prend décidément jamais sa retraite.

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."