Bernard Radon

DIRECTEUR GÉNÉRAL DE COACHING SYSTEMS SARL

"Il y a chez Bernard Radon une quête perpétuelle pour comprendre les mécanismes de la stratégie et du management. Mais comment s’y prend-t-il pour coucher sur papier ce foisonnement d’expériences d'accompagnement de cadres et de cadres dirigeants? Je crois qu’il s’amuse à noter ses idées sur un petit calepin imaginaire. Il les transcrit ensuite sur des petits morceaux d’étoffe qu’il range soigneusement dans une boîte. Et quand le besoin de publier se fait pressant, il les sort, les trie, les arrange et enfin les coud soigneusement les uns avec les autres pour en faire un patchwork très ordonné dont l’image est non seulement cohérente, mais aussi d’une pertinence logique qui interpelle ses lecteurs. Il dit d’ailleurs en substance dans ses différents livres que l’on apprend à connaître son environnement par touches successives, comme si on reliait entre eux les morceaux d’un vaste puzzle. Au final, après avoir pris du temps, acquis et comparé toutes nos connaissances, c’est l’image d’ensemble qui se dégage: les organisations humaines dans toute leur complexité".

10 conseils pour travailler avec une personne dépressive

Le sujet est tabou

On s’est toujours préoccupé de la personne qui déprime. Mais qu’en est-il de ceux qui restent, en particulier s’ils sont le manager de la personne qui déprime ?

  1. Votre énergie doit être tournée pour ne pas devenir le bouc émissaire. Vous n’y êtes pour rien. La dépression dépend de tellement de facteurs que vos actions managériales n’interviennent que pour très peu dans les facteurs dépressifs.
  2. Abandonnez tous vos projets actuels et concentrez-vous sur ce cas qui risque de briser votre carrière : le dossier urgent, c’est vous. La personne dépressive n’est pas rationnelle, vous avez un risque qu’elle aille vous débiner auprès de votre hiérarchie.
  3. Hypothèse 1, vous n’avez rien vu venir et votre hiérarchie, y compris les DRH, vous annonce la nouvelle. Là, vous êtes mal. Si vous n’y prenez pas garde, votre vie professionnelle va devenir un calvaire[1]. Votre première réaction ne doit pas être la défense. Ne dites surtout pas : "J’ai bien vu qu’elle n’arrivait pas à suivre…". Ayez un comportement affligé. Dites plutôt : "Mais quelle tristesse, encore hier, elle m’a parlé de ses vacances… Ce que vous m’annoncez m’accable profondément, pourquoi ne m’en a-t-elle pas parlé ?". Bref, trouvez un moyen pour vous sortir de cette ornière.
  4. Hypothèse 2, vous le saviez et vous avez déjà averti votre hiérarchie. Préparez un dossier pour votre défense : "Qu’avez-vous fait pour prévenir sa dépression ? Que lui avez-vous dit ? Comment avez-vous essayé de l’aider ? Avec qui ? Quelle répartition des tâches lui a permis d’éviter le burn-out ?"
  5. Retournez vite aux évaluations annuelles et mettez en avant tout ce que vous avez fait pour elle.
  6. Entourez-vous de tout le support nécessaire : votre supérieur hiérarchique, l’assistante sociale, les RH et n’hésitez pas à demander de l’aide. Surtout ne restez pas seul.
  7. Allez voir un thérapeute ou un coach pour vous éviter de culpabiliser (voir point 1).
  8. Préparez votre discours. Qu’allez-vous dire ? Si vous avez suivi un cours de communication ou de storytelling, c’est le moment de vous replonger dans vos notes. Revoyez vos processus et votre organisation pour montrer à la hiérarchie comment vous prenez à cœur le travail et le bien-être de vos collaborateurs.
  9. Prenez régulièrement des nouvelles de la personne. Si elle revient travailler à temps partiel, discutez quelques minutes avec elle, sans vous prendre pour un psy. Devenez le bon gars, même si vous devez la licencier, dites-lui que c’est pour son bien.
  10. Profitez-en pour demander des budgets supplémentaires à votre hiérarchie pour montrer que la situation actuelle n’est pas tenable et que votre entreprise a des responsabilités sociales.

 

Deux bons compléments avec les conseils de thérapeutes

Un bon complément à ce blog avec des conseils d’un thérapeute.

Un blog exhaustif et clair.



[1] Vous êtes fiché au casier judiciaire de votre entreprise dans la rubrique "manager sans intelligence émotionnelle".

Du même auteur

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info

Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."