Bilan

Watches of Switzerland voit bondir ses résultats semestriels

Les revenus du groupe ont atteint 428,7 millions de livres (environ 556,6 millions de francs), en hausse de plus de 17,3% (+15,9% à taux de change constant) au premier semestre clos fin octobre, selon le communiqué paru mardi.

L'essentiel des revenus provient avant tout des montres de luxe (+21,6% à 365,5 millions), tandis que les bijoux ont reculé (-2,5% à 31,5 millions).

Crédits: Site Watches of Switzerland

Le détaillant britannique de montres de luxe Watches of Switzerland a enregistré des recettes semestrielles en forte hausse outre-Manche et outre-Atlantique. Le plus grand distributeur de montres suisses comme Rolex, Omega ou Breitling au Royaume-Uni, est entré à la Bourse de Londres en juin dernier.

Les revenus du groupe ont atteint 428,7 millions de livres (environ 556,6 millions de francs), en hausse de plus de 17,3% (+15,9% à taux de change constant) au premier semestre clos fin octobre, selon le communiqué paru mardi.

Au Royaume-Uni, les recettes ont grimpé de 10,6% à 317,6 millions de livres, tirées par la croissance dans les boutiques physiques (+10,4%) et en ligne (+12%). Aux Etats-Unis, le chiffre d'affaires a bondi de 42,1% à 111,1 millions, grâce à la contribution de nouveaux points de vente.

L'essentiel des revenus provient avant tout des montres de luxe (+21,6% à 365,5 millions), tandis que les bijoux ont reculé (-2,5% à 31,5 millions).

Selon la Fédération de l'industrie horlogère suisse (FH), les envois de garde-temps vers les Etats-Unis, deuxième marché d'exportation, ont augmenté de près de 9% entre janvier et octobre par rapport à la même période 2018. Le Royaume-Uni s'est classé cinquième, avec un bond de plus de 15%.

Extension du réseau de vente

L'excédent brut d'exploitation (Ebitda) ajusté de Watches of Switzerland a grossi de plus de 23% à 41,2 millions. Le bénéfice ajusté a plus que doublé à 26,5 millions de livres.

"Les conditions de marché pour les montres de luxe continuent d'être dynamiques au Royaume-Uni et aux Etats-Unis", résume Watches of Switzerland. En particulier, la demande pour Rolex dépasse l'offre. La société explique s'y adapter à travers "l'optimisation de la rotation des stocks en boutique" et "une augmentation de l'offre grâce à des investissements" dans les magasins physiques.

Watches of Switzerland s'est étendu au Royaume-Uni et aux Etats-Unis en ouvrant ou rachetant de nouveaux points de vente mais aussi en en rénovant d'autres. Il compte aussi conclure en janvier 2020 le rachat de quatre emplacements du détaillant britannique Fraser Hart pour 31,7 millions de livres.

La société se dit en bonne voie pour assurer la poursuite de la croissance sur le reste de l'année 2020 et pour dépasser les objectifs fixés au moment de l'IPO à Londres.

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."