Bilan

Verbier. X-trêmement cool!

Pour sentir les vibrations de l’extrême, pas besoin de jouer les intrépides entre deux rochers. Bilan.ch vous propose de goûter aux limites vertigineuses des sommets, même sans être un rider pro.
  • Les meilleurs freeriders du monde seront au rendez-vous de l'X-trême à Verbier.

  • Verbier devient le paradis de l’X-trême, le temps d’un weekend.

  • La station accueille la finale du Freeride World Tour 2014 les 22 et 23 mars prochains.

    Crédits: dr
  • Skis aux pieds, vous allez dévaler les pentes mieux une petite voile accrochée sur le dos.

    Crédits: dr
  • Attelage de chiens de traîneau, il faudra solidement vous arrimer à la luge, les pieds bien calés sur les patins, pour tenir la distance.

    Crédits: dr
  • Les meilleurs freeriders du monde seront au rendez-vous

    Crédits: dr
  • Véritable sport, le mushing demande que vous sachiez guider la meute.

    Crédits: dr
  • La terrasse du Cuckoo’s nest et sa vue démente sur les Alpes.

    Crédits: dr

Verbier, summum de la glisse sur poudreuse, devient le paradis de l’X-trême, le temps d’un weekend. Cette année, la station accueille la finale du Freeride World Tour 2014 les 22 et 23 mars prochains. Sur le célèbre Bec des Rosses, à 3222 mètres d’altitude, les meilleurs freeriders du monde seront au rendez-vous, pour la dernière étape de la compétition. Les couloirs étroits et les pentes extrêmes de la face nord assureront un spectacle à couper le souffle. Pour les amateurs d’images fortes et de films freeride, ces deux jours seront le sommet du genre, puisque la station diffuse sur écran géant ce qu’il se fait de mieux en la matière.

Mais pour ne pas rester les skis croisés à regarder les stars passer, on vous propose un parcours «spécial hauteurs extrêmes», pour vous faire vibrer… autrement.

Alors pour bien commencer la journée, on s’offre une séance de yoga à 2000 mètres d’altitude. Entouré par les cimes enneigées, votre tapis déroulé au soleil et les poumons remplis d’air pur, votre séance de yoga en plein air vous mettra les globules rouges en ébullition. L’Hôtel La Cordée des Alpes et son chalet d’alpage vous proposent de vivre ce weekend zen sur trois nuits en Suite, en pension complète. Et chaque jour, vous pourrez choisir entre un massage du corps, du visage ou une séance de réflexologie. Parfaitement relaxé, vous vous glisserez sans peine dans vos chaussures de ski toutes chaudes pour attaquer la journée de ski, le matériel préparé et révisé par le skiman de l’hôtel. Classe !  

L’idéal à Verbier, c’est de ne jamais devoir faire deux fois la même piste, si vous êtes vite gagné par l’ennui. Les 412 kilomètres de pistes et 92 remontées mécaniques du domaine des 4 Vallées vous offriront tous les niveaux de difficultés, de sensations… et de tentations après-ski, comme sur la terrasse du Cuckoo’s nest à la vue démente sur les Alpes. Steak sur ardoise, fondue aux truffes ou au chocolat, la pause vous remettra d’aplomb. 

Là, plus rien ne devrait vous arrêter. Même pas le Speedflying. Oui, vous ne repartirez pas de Verbier sans avoir effectué votre premier grand run radioguidé. Skis aux pieds, vous allez dévaler les pentes mieux que les freeriders d’à côté, une petite voile accrochée sur le dos. Une journée d’initiation vous assurera de maîtriser parfaitement les bases. 

Autre sensation forte, sans les skis, mais lancé à grande vitesse, l’art du mushing vous attend entre les Ruinettes et la Chaux. L’attelage de chiens prêts à bondir, il faudra solidement vous arrimer à la luge, les pieds bien calés sur les patins, pour tenir la distance. Car le mushing n’est pas de tout repos. Véritable sport, il demande que vous sachiez guider la meute et aidiez au pas de course, lorsque les pentes sont trop raides. 

Pour terminer la journée, un afterski au tout nouveau resort le W Verbier mérite qu’on y déguste une coupe de champagne ou un vin régional. Le Off Piste du W et son DJ aux platines est le lieu ultra tendance où se retrouver avant le dîner. En piste ! 

Nouveau rendez-vous, bilan.ch vous propose une idée weekend tous les 15 jours, en partenariat avec Suisse Tourisme.

Cristina d'Agostino

RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE EN CHARGE DE BILAN LUXE

Lui écrire

Licenciée en Sciences politiques à l’Université de Lausanne puis spécialisée en marketing et économie à HEC Lausanne en 1992, Cristina d’Agostino débute sa carrière dans l’industrie du luxe, et occupe les fonctions de responsable marketing et communication pour diverses marques horlogères. En 2008, elle décide de changer radicalement d’orientation, et débute une carrière de journaliste. En freelance d’abord, elle collabore aux titres Bilan, Bilan Luxe, Encore, avant d’intégrer la rédaction de Bilan en 2012. Depuis 2012, elle occupe la fonction de rédactrice en chef adjointe et responsable des hors-série Bilan Luxe.

Du même auteur:

Ex-mannequin: un physique pour quel emploi?
Comment Matignon a créé six cliniques en quatre ans

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."