Bilan

Trouver du sens

(Crédits: Dr)

Et si l’on retrouvait le sens de se parfumer ? Celui du plaisir pur et personnel, celui de la joie d’être frôlé dans ses mouvements par une onde olfactive. Celui du geste élégant qui voudrait que l’on n’impose pas sa présence à des mètres à la ronde. Et si le parfum était choisi pour ce qu’il est. Non pas pour son égérie, sa marque, son discours. Peut-être avec L’Adoné, marque imaginée en Suisse, fabriquée à Grasse. Et avec une collection, Elenya, 9 compositions qui tournent autour du cuir oriental. Valeur sûre, peu de chichis, unisexe et universel.

L’Adoné, ELENY White, extrait de parfum, Fr. 280.-/50 ml – sur le site www.ladone.ch et liste de revendeurs.


(Crédits: Dr)

Un Livre

« Avec toutes mes sympathies », d’Olivia de Lamberterie, Editions Stock

Le suicide vous prend en otage. Il s’impose dans le quotidien, il prend la place vide d’un être aimé. Ce livre autobiographique aurait pu être larmoyant, vengeur, rageur. Il n’est qu’amour. Olivia de Lamberterie, journaliste à Elle Magazine, critique littéraire à la télévision et à la radio, aime les mots. Ceux des autres. Ecrire? Pour dire quoi? Jusqu’au saut dans le vide de son frère. Ce frère qu’elle aime tant s’est jeté du pont Jacques-Cartier à Montréal. Le cœur en miettes, elle chemine dans la revisite de leur histoire familiale, elle picore des scènes de vie d’avant. Invente, après cet automne désormais inoubliable, un Noël plus festif que jamais pour ses enfants, pour rendre hommage à ce frère si flamboyant et lumineux. Accepter sans juger, fouiller dans le passé pour cocoler sa peine. Ecrire. Parce que les mots sont des réparateurs de chagrin. Et qu’ils rendent tout et tous éternels.


(Crédits: Dr)

Un lieu

Brasserie Le Cardinal, Neuchâtel

Le style Art nouveau, un patrimoine historique conservé, entretenu et existant depuis 1902, a valu à cette brasserie aux airs parisiens le prix « Restaurant historique de l’année » en 2017 (remis par ICOMOS Suisse). Un de ses points forts, un bar à huîtres et coquillages tenu par la main alerte d’un écailler. On peut se régaler des classiques, des fines de Marennes ou des plates de Cancale mais également la spéciale Gillardeau,  Rolls des mollusques. Charnue, tatouée, servie jusqu’à l’Elysée, elle prend ses quartiers de mi-novembre à mi-janvier.

Brasserie Le Cardinal, rue du Seyon 9, Neuchâtel


(Crédits: Dr)

Un Film

« Les frères Sisters » de Jacques Audiard

Un western, c’est toujours une plongée dans le passé. Historique, évidemment, mais aussi dans celui du spectateur. Il y a quelque chose de rassurant avec ce genre adoré dans l’enfance, avec ses ficelles qui demeurent les mêmes, les salauds, les bons et les chevaux. Le cinéaste français, qui fait jouer ici des cadors (Joaquin Phoenix, Jake Gyllenhaal, John C. Reilly), amène sa touche d’humour et de sensibilité. Tueurs à gages (classique), un bourrin et un second au grand cœur. L’affection fraternelle se devine sans déclaration. Il y a l’appât du gain et de l’or bien sûr, et la conscience que chacun traficote à son avantage. Ça finit presque trop bien. C’est comme ça que cela devrait être dans la vraie vie.


(Crédits: Dr)

Un Objet 

Bougie parfumée «Atelier de Balthus», Astier de Villatte

Le fameux et fabuleux duo parisien, célébré dans le monde entier pour ses céramiques hors du temps, ne fait rien sans authenticité ni méticulosité. Des bougies parfumées, oui mais véritablement 100% naturelles. Pas une once de pétrole. Rarissime. Les odeurs ne prennent pas la tête, chics et sans fioritures. « Atelier de Balthus » rappelle le bois qui lambrissait l’atelier du peintre, les chiffons imbibés d’huile de lin, les effluves de tabac ou de térébenthine. Pourquoi Balthus ? C’est un lien d’enfance. Benoît Astier de Villatte a vécu, avec sa famille, à la villa Médicis. Balthus, était alors directeur de l’Académie de France à Rome. Depuis, Ivan Pericoli et lui travaillent avec la comtesse et artiste Setsuko Klossowska de Rola, épouse du peintre de Rossinière. Le sens des choses, les choses qui ont du sens.

Bougie parfumée Astier de Villatte, Fr. 70.- sur www.astierdevilatte.com et liste de revendeurs en Suisse.

Sarah Jollien-Fardel

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Unique
Ce que veulent les hommes

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."