Bilan

Top 5 des pistes de luge incontournables

Après le ski, le snowboard ou encore la peau de phoque, la luge a su gagner ses galons dans le cœur des Romands. Une belle façon de s’évader une journée, avec les enfants ou entre adultes.

A Zermatt, une piste de luge avec vue sur le Cervin.

Crédits: Dr

En famille ou entre amis, luger est devenu une activité de montagne très prisée. De nombreuses stations proposent de parcourir leur domaine en chevauchant ces canassons remis au goût du jour. Mais comment choisir la piste la plus adaptée à son niveau, à sa zone géographique ou tout simplement à ses envies? Tour d’horizon de cinq pistes de Suisse romande où luger cet hiver.

Zermatt (VS): la plus haute

Du haut de ses 2580 m, la piste de luge au Gornergrat ne dure que dix minutes mais offre son lot de plaisir et d’adrénaline avec une pente vertigineuse sur 1,5 km. Tous niveaux, elle ne demande ni une grande technique ni de réfléchir, seulement de se lancer et suivre le tracé.

Avant l’heure du grand frisson, les lugeurs peuvent profiter du panorama alpin de Zermatt et d’une vue imprenable sur le Cervin. «Les visiteurs apprécient avant tout cet horizon fantastique avec une multitude de sommets de 4000 m», affirme Simona Altwegg, responsable médias de Zermatt Tourisme. Pour les habitués de la luge, des modèles Ghosky sont disponibles à la location pour se lancer à pleine vitesse et effectuer le parcours à fond.

Facile, 1,5 km

66 fr. la demi-journée.

La Tzoumaz: départ à 2354 m pour 10 km de descente. Frissons garantis. (Crédits: Dr)

La Tzoumaz (VS): la plus longue

Réputée pour ses 834 m de dénivelé, la piste de La Tzoumaz est la plus longue de Suisse romande. Après une montée en télécabine depuis la station jusqu’au secteur de Savoleyres, à 2354 m, les lugeurs profitent d’une vue sur la plaine du Rhône et les divers sommets valaisans. Le parcours de luge se compose ensuite de longs tunnels blancs, de virages successifs et d’une balade en forêt. «Sur cette piste, l’avantage, c’est que même en y allant à fond, on a le temps de profiter des paysages», commente Jeremy, fan de sports d’hiver depuis toujours. Les moins aventureux auront néanmoins la possibilité de faire aisément des pauses tout le long du trajet, surtout s’ils sont avec de jeunes enfants (la descente non accompagnée n’est pas autorisée avant 8 ans).

A noter qu’une fête de la luge est organisée à La Tzoumaz le 14 mars 2020.

Difficile, 10 km

28 fr. la demi-journée

Leysin (VD): la plus fun

Pour les amateurs d’activités hivernales atypiques, le Tobogganing Park de Leysin a tout prévu. Des dizaines de pistes de «snowtubing» sont recréées chaque année par l’équipe technique du médaillé olympique de bobsleigh, Silvio Giobellina. Le but: s’installer dans une chambre à air et se laisser glisser depuis le sommet (5 m) ou depuis l’un des étages intermédiaires. Des corridors de 100 à 300 m, dont un permet de tourner à 360 degrés, sont à disposition. Pour les plus petits, un miniparc offre trois pistes faciles pour s’y essayer en toute sécurité. Les plus téméraires se jetteront dans l’immense coussin d’air trônant au centre du parc.

Tous niveaux, 2,8 km de pistes

27 fr. pour une session de 1 h 50

Marécottes: un chemin sans grande difficulté, idéal pour une sortie en famille. (Crédits: Dr)

Marécottes (VS): la plus familiale

Proche de Martigny, la station des Marécottes est une destination de nature, tranquille et familiale, facilement accessible en transports. Pour accéder au chemin de luge, une montée en télécabine jusqu’au petit hameau de la Creusaz (1777 m) est nécessaire. A l’arrivée, un restaurant panoramique permet de se restaurer dans un décor montagnard avant la descente. «Nous sommes un petit domaine où tout se trouve au même endroit, ce qui le rend très convivial. Les parents aiment luger ici avec leurs enfants car le chemin n’est pas très raide comparé à d’autres», affirme Anna Tichelli, collaboratrice de Vallée du Trient Tourisme. La descente sillonne une route sans difficulté puis une forêt avant de rejoindre le village des Marécottes. Une fois en bas, les plus fatigués pourront se rendre au zoo alpin qui se visite en famille.

Facile, 7 km

11 fr. pour une montée, 27 fr. la journée

Dépend des conditions météo

Les Diablerets (VD): la plus mémorable

Au cœur des Alpes vaudoises, les Diablerets disposent d’une piste de luge de 7,2 km, avec un dénivelé de 568 m. En empruntant le Diablerets Express, partagé avec les skieurs, les lugeurs découvrent à leur arrivée un restaurant de montagne avant de se lancer pour 30 min de glisse. Mais le réel plus de cette station est la descente nocturne. Trois fois par semaine, les visiteurs peuvent effectuer le parcours de nuit, à la lampe frontale, après avoir dégusté une fondue au restaurant des Mazots. «L’expérience est totalement différente dans la pénombre. Je me rappelle avoir lugé avec un groupe d’amis, nous en avons gardé un souvenir inoubliable», précise Vincent, jeune entrepreneur habitué de la station.

Facile, 7,2 km

15 fr. par montée, ou 120 fr. pour 10 montées

La luge nocturne dépend des conditions météo.

Mullerjulieweb
Julie Müller

Journaliste à Bilan

Lui écrire

Du Chili à la Corée du Sud, en passant par Neuchâtel pour effectuer ses deux ans de Master en journalisme, Julie Müller dépose à présent ses valises à Genève pour travailler auprès de Bilan. Quand cette férue de voyages ne parcourait pas le monde, elle décrochait des stages dans les rédactions de Suisse romande. Tribune de Genève, 24 Heures, L'Agefi, 20minutes ou encore Le Temps lui ont ainsi ouvert leurs portes. Formée à tous types de médias elle se spécialise actuellement dans la presse écrite économique.

Du même auteur:

Malgré les turbulences, les agences de voyage gardent le cap
Bouche à oreille, le laissé pour compte du marketing

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."