Bilan

Seul au monde en 24 heures chrono

A peine rentré de vacances et déjà une furieuse envie de faire le vide autour de vous? Pour échapper au stress ambiant, Bilan propose trois week-ends bol d’air, tout proches de chez vous.

Pas besoin d’aller bien loin pour se sentir seul au monde. Même si l’idée d’un isolement total semble illusoire en Suisse, la nature reste le critère de choix numéro un des touristes suisses ou étrangers en visite dans le pays et le silence pointe en cinquième position, selon Suisse Tourisme. Le shopping en moins, mais l’oxygène en plus, seul, en famille ou en tête-à-tête, voici trois destinations suisses à deux heures et demie de route maximum pour s’immerger en pleine nature, confort pur luxe et silence garantis.

L’hospice du Grimsel Un nid d’aigle sur le lac

Niché sur la péninsule rocheuse du lac de Grimsel, à plus de 2000 mètres d’altitude, l’hospice prend des airs de forteresse imprenable. Sur la route sinueuse qui mène au col, les gigantesques plaques de granit qui enserrent la vallée de l’Aar sont les premiers témoins de la puissance des éléments naturels qui vous attendent. Au cœur de la montagne se cache l’ouvrage hydroélectrique le plus grand d’Europe. A l’extérieur flotte une atmosphère étrangement cotonneuse. Aux pieds des escaliers de l’hospice, la rugueuse façade impressionne. Le poids des 900 ans d’histoire que ses pierres renferment se ressent; le sentiment d’être au bout du monde aussi. Situé sur le passage escarpé des muletiers, c’est là que s’échangeaient déjà au XIIe siècle les chargements venant du nord, le fromage suisse, contre ceux venus du Piémont, le vin, le maïs, le riz et le cuir. L’hospice en a gardé la tradition et recèle dans sa cave à vins des trésors de nectar à damner un pèlerin. Le confort très douillet de l’auberge de montagne, entièrement rénovée en 2010, contraste avec l’extérieur. A la tombée du jour, lorsque la brume reprend ses aises et chasse les derniers touristes, le silence est absolu. Derrière les épaisses portes des chambres, les duvets moelleux invitent instantanément à s’y glisser et à y rester. D’un coup, le chaos citadin semble vraiment lointain et la force de la nature toujours plus proche.  www.grimselwelt.ch/hotels

Y dormir 154 francs en demi-pension, par personne et par nuit en chambre double. Comment y arriver En voiture par Gletsch (en Valais) ou Innertkirchen (canton de Berne). En train jusqu’à Meiringen, puis en bus. A faire dans les environs Visiter les galeries souterraines de la centrale hydraulique à VTT ou la descente du mur du barrage en varappe. Se balader sur le sentier des cristaux. Emprunter le funiculaire le plus raide du monde. Passer le pont suspendu du Trift d’une longueur renversante de 170 mètres ou encore atteindre le col de la Furka en train à vapeur.  

La villa Cassel Au bord de la mer de glace

Isolée à une demi-heure de marche de Riederalp, en plein cœur de la forêt préservée d’Aletsch et aux pieds du grand glacier, la Villa Cassel est un étrange ovni architectural jailli d’un comte victorien. Construite par Sir Cassel, riche banquier londonien du XIXe siècle, la propriété à colombages est intacte. L’escalier en bois central, les tapisseries murales passablement défraîchies, les meubles d’époque et la bibliothèque résistent au temps. Ce bijou de quiétude, haut lieu de pèlerinage de Sir Churchill dans sa jeunesse, offre encore le luxe de pouvoir y dormir. Seuls le confort, également d’époque, le port de chaussons obligatoires et le dîner à 18 h 30 précises demandent quelques souplesses d’adaptation. Mais la chambre Cassel, toujours dans son style d’origine, et sa vue imprenable sur les montagnes vous transporteront définitivement loin du tumulte. Aujourd’hui propriété du Centre Pro Natura, la villa est un point d’information idéal sur la compréhension de la formation du glacier et un centre d’organisation de randonnées guidées sur le géant de glace, piolet et crampons aux pieds. www.pronatura.ch/aletsch

Y dormir 105  francs en demi-pension, par personne et par nuit en chambre double. Comment y arriver En train ou en voiture jusqu’à Mörel, puis funiculaire jusqu’à Riederalp et 30 minutes de marche jusqu’à la Villa Cassel. A faire dans les environs Balades pédestres en famille le long du glacier. Visite du jardin alpin de la Villa Cassel et week-end spécial «Brame des cerfs», les 1er et 2 octobre 2011.  

Le diamant de verre Un mirador sur l’eau Rien d’autre que l’eau et la verdure. Surplombant le lac de Morat, le diamant de verre est isolé dans les feuillages. Construite sur pilotis entre les cimes des arbres, la cabane toute en verre propose une vue à 360 degrés et un autre regard sur la nature, en totale symbiose. Dormir au fil de l’eau, en pleine végétation est ici un luxe. Les vitrages métallisés or garantissent l’intimité de la suite et s’ouvrent par simple pression sur un bouton, pour éviter l’effet aquarium. Inaugurée il y a une année, la maison de 27 m2 se situe en bordure du parc privé de l’Hôtel du Vieux-Manoir et propose tous les conforts de son service hôtelier, classé Relais et Châteaux. www.vieuxmanoir.ch

Y dormir 1 100 francs avec petit déjeuner, par nuit pour deux personnes. Comment y arriver Par l’autoroute A1, à moins d’une heure de Lausanne. A faire dans les environs Balades en famille le long du chemin des Trois-Lacs, la visite du sentier maraîcher de Chiètres (Kerzers), la chasse au trésor de Morat.

Crédit photo: Dr

Cristina d’Agostino

Aucun titre

Lui écrire

Aucune biographie

Du même auteur:

Quand l’équilibre passe par l’art
Artistes du dimanche

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."