Bilan

Roger Federer met les objets de ses victoires aux enchères

Dès le 23 juin, les fans de la star de tennis pourront acquérir un bout de l’histoire de la carrière d’un des plus grands champions du monde. Christie’s propose 320 lots uniques, signés ou portés par la star dans les plus grands moments de sa carrière.

Roger Federer met en vente les instruments de ses succès passés.

Crédits: AFP

Les fans de Roger Federer peuvent se réjouir. Du 23 juin au 14 juillet, la star du tennis met aux enchères plus de 20 ans de souvenirs de ses plus grands tournois. Depuis 2000, Roger Federer, son épouse Mirka et ses parents ont conservé ses tenues, ses baskets ainsi que ses raquettes de tennis. Autant d'objets qu'ils mettent aujourd’hui en vente chez Christie’s.


Mercredi 23 juin, les plus chanceux pourront participer à la vente en présentiel à Londres qui présentera 20 lots représentant ses 20 victoires en Grand Chelem. Cette dernière débutera à 20h00 (heure suisse). Les autres afficionados de la star pourront miser en ligne le même jour avec des lots qui mettent en avant Roger Federer en tant qu’icône suisse, avec ses victoires en Coupe Davis, à l’Open de Bâle ou encore à la Laver Cup.

Berthold Mueller. (DR)
Berthold Mueller. (DR)

L’intégralité des bénéfices seront reversés à la Fondation Roger Federer qui soutient des projets éducatifs en Afrique (Lesotho, Malawi, Namibie, Afrique du Sud, Zambie et Zimbabwe) et en Suisse. La vente aux enchères se déroulera en plein durant le tournoi de Wimbledon. «Cela est une pure coïncidence», explique Bertold Mueller, directeur Europe, Moyen-Orient et Afrique chez Christie’s qui s’est occupé de cette vente. «Nous devions l’organiser l’an dernier, mais la pandémie nous a contraint à la reporter».

Les souvenirs de sa carrière

«J’ai gardé tous ces objets depuis le début en imaginant un jour pouvoir en faire quelque chose qui contribuerait à améliorer le monde», explique Roger Federer en préambule du catalogue Christie’s. «Tous les objets me rappellent des moments historiques de ma carrière».

Ainsi, Federer a mis en vente les vêtements et raquettes utilisés durant ses plus grandes victoires, comme la raquette utilisée lors de la finale de Wimbledon contre Andy Roddick en 2009, ou encore le pullover qu’il a porté en 2012 toujours à Wimbledon, pour recevoir son trophée. Pour les fans de sneakers, Roger Federer met en vente ses plus mythiques paires de chaussures, dont les Jordan avec lesquels il a remporté US Open en 2014. Aucune coupe et aucun trophée n'est cependant mis à l’encan.

Ventes aux enchères d’objets de stars

Christie’s n’est pas à son premier essai en termes de ventes aux enchères d’objets de stars ou personnalités pour des causes philanthropiques. La maison appartenant à François Pinault s’est occupée de vendre les objets personnels de George Michael, d’Audrey Hepburn, de Margaret Thatcher, d’Elizabeth Taylor, de Shirley Bassey ou encore de David Gilmour, guitariste de Pink Floyd. Ce dernier a vendu en 2019 ses guitares en faveur d’œuvres caritatives pour un record atteignant 21'490'720 dollars. La légendaire «Black Stratocaster» de Pink Floyd a été adjugée pour 3 millions de dollars, bien au-delà de son estimation.

Depuis le lancement de la fondation Roger Federer (il n’avait que 23 ans quand il l’a lancée), plus de 1,7 million d’enfants ont pu bénéficier de son programme d’éducation. Cette vente aux enchères exceptionnelles de 320 lots pourrait rapporter quelques millions supplémentaires à la fondation (l’estimation basse est de 1 million de livres). En effet, les mises risquent d’être plus élevées que les estimations. Une seule publication sur son compte Instagram annonçant la vente aux enchères a généré en quelques heures près de 400'000 réactions.

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève (IHEID) en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l'Université de Genève. Après avoir hésité à travailler dans une organisation internationale, elle décide de débuter sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Depuis 2010, Chantal est journaliste pour le magazine Bilan. Elle contribue aux grands dossiers de couverture, réalise avec passion des portraits d'entrepreneurs, met en avant les PME et les startups de la région romande. En grande amatrice de vin et de gastronomie, elle a lancé le supplément Au fil du goût, encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal est depuis 2019 rédactrice en chef adjointe du magazine Bilan et responsable du hors série national Luxe by Bilan et Luxe by Finanz und Wirtschaft.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Merci de votre inscription
Ups, l'inscription n'a pas fonctionné
Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."