Bilan

Rencontre poétique sur les bords du lac de Neuchâtel

L’architecte d’intérieur Jorge Cañete et la designer olfactive Emmanuelle Grau-Bretin font voyager dans leur univers poétique au sein de l’ancienne chartreuse de La Lance.

Lors de ces rencontres, l’architecte d’intérieur Jorge Cañete explique pourquoi, selon lui, la décoration se doit avant tout d’être narrative.

Crédits: DR

C’est dans le cadre enchanteur de l’ancienne chartreuse de La Lance à Concise (VD), propriété de la famille de Chambrier, d’origine neuchâteloise, que donnent rendez-vous  du 17 au 23 mai, Jorge Cañete et Emmanuelle Grau-Bretin.

Ce lieu historique - où l’architecte habite - accueille un projet de décoration, la «cartuja», inspiré des chartreuses de Séville. Les deux hôtes accompagnent les visiteurs à travers le bâtiment  en évoquant leur démarche artistique et olfactive.

Références sévillanes

Ils y évoquent de manière poétique, et à travers des matières premières parfumées, leurs différentes sources d’inspiration: l’ombre du peintre Zurabarán, les fastes de Séville et sa Cartuja («chartreuse» en espagnol), ainsi que le parcours de vie des moines. Pour ponctuer cette visite, Emmanuelle Grau-Bretin amène une dimension olfactive en transmettant sa conviction profonde : le parfum est avant tout lié à l’art et la stimulation de l’odorat.

Elle interprète ainsi la «cartuja» au travers de parfums que les visiteurs pourront découvrir tout le long de cette rencontre. «On offre un décodage émotionnel et olfactif des lieux», expliquent les deux hôtes. «Nous souhaitons raconter des histoires en créant des émotions grâce au design et aux odeurs. Nous sommes, en quelque sorte, des romantiques rêveurs avec une démarche narrative».

Une décoration narrative

Lors de ces rencontres, l’architecte d’intérieur Jorge Cañete explique pourquoi, selon lui, la décoration se doit avant tout d’être narrative pour susciter des émotions. Sa démarche est ainsi racontée à travers un exemple concret: son lieu de vie dont l’histoire remonte au XIVème siècle.

Les moines chartreux y vécurent en effet jusqu’en 1538, date à laquelle ils furent chassés durant la Reforme. De manière onirique, le designer va s’inspirer de l’histoire de ce lieu, mais également y convoquer ses racines espagnoles.

Cette réalisation déco a été publiée dans l’ouvrage Interior Design Review d’Andrew Martin, lequel sélectionne chaque année les 100 projets de design internationaux les plus significatifs. Sélectionné depuis 11 ans dans ce classement, Jorge Cañete sera même nommé Interior Designer of the Year  en 2014 pour la décoration du Château de Saint Saphorin sur Morges. Cette récompense est décrite par le London Sunday Times, comme «l’Oscar» de l’architecture d’intérieur.


Les visites en petit groupe se déroulent du 17 au 23 mai, sont gratuites et durent une heure. Inscription sur info@jorgecanete.com. Adresse : Pavillon de Pourtalès, Domaine de La Lance, CH-1426 Concise (VD).

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."