Bilan

Regard

« Dans les profondeurs ignorées de ce qu’on appelle « la Mode » aujourd’hui, il y a quelque chose du Zen. L’éternel recommencement, la répétition, la marque des saisons, le passage, la liberté, l’oubli, la disparition et la renaissance. Si la mode est importante en ces temps toujours plus mercantiles, c’est parce qu’elle véhicule ces deux composantes qui nous sont nécessaires, l’esprit et le marché. Créer c’est l’esprit. Le marché, c’est l’obsolescence. Parfois les deux se rejoignent et un miracle s’accomplit »
  • Benoît Peverelli

    Crédits: Nicolas Zentner
  • Crédits: Viviane Gailloud

Benoît Peverelli 

Le Suisse Benoît Peverelli a commencé comme photoreporter à l’âge de 17 ans. Puis, il a quitté l’Europe et a vécu à New York dix ans durant. Là il a travaillé pour des médias comme Life Magazine, John Kennedy’s George Magazine, de nombreux magazines musicaux et différentes maisons de disque. La musique étant son autre passion. Puis ses mandats pour Air France ou Travel & Leisure lui ont permis de voyager dans le monde entier...

Ses pas l’ont mené à Paris, Shanghai et New York où il a réalisé des shootings de mode, des portraits et des campagnes publicitaires pour des sociétés telles que le Vogue français, Elle, Chanel ou Louis Vuitton. Il passe le temps qui lui reste dans son vieux chalet de Rossinnière, en Suisse. Être actif dans ces différents domaines de la photographie est pour lui la définition même du vrai photographe, et la clé de sa liberté.

Cristina d’Agostino

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."