Bilan

Quoi de neuf en station de ski?

C’est parti ! La saison de ski est ouverte. Alors, pour ne pas perdre le nord sur les pistes, ni les bonnes habitudes après-ski, bilan.ch vous propose sa sélection des dernières nouveautés en station.
  • l'hôtel Chetzeron et sa vue plongeante sur Crans-Montana

    Crédits: chetzeron
  • la terrasse de l'hôtel Chetzeron

    Crédits: chetzeron
  • l'hôtel Chetzeron inaugure ses chambres en décembre

    Crédits: chetzeron
  • le looping impressionnant du Tobogganing Park aux Mosses

    Crédits: CHANTAL DERVEY
  • le nouveau mur de grimpe à Crans-Montana dans la halle de tennis de la Moubra

  • la piscine extérieure de l'hôtel Riffelalp à Zermatt

  • une des chambres du nouvel hôtel quatre étoiles Le Rougemont

Crans-Montana-Aminona

Détente. A Montana, les habitués du lieu se retrouveront comme à la maison. Rebaptisé justement «la Petite Maison», le bar lounge anciennement «le Senso», au décor pensé par le cabinet d’architecture d’intérieur BSM casaling, vous plonge dans l’univers chaleureux du chalet d’alpage savamment mêlé de signatures contemporaines du design. Son originalité ? Tout ce qui vous entoure peut être acheté, puisque le lieu fera désormais également office de showroom.

Action. Pour les sportifs en mal d’exercice un jour de brouillard, deux nouveaux murs de grimpe de 100 m2 et de 500 m2 ont été installés dans la halle de tennis de la Moubra.

Sur les pistes. Les férus du speed dating sur le télésiège de la Cabane de Bois devront déployer charme et arguments en 4 minutes chrono (au lieu des 10 minutes légendaires) car, oui, le bucolique petit banc bleu à deux places qui offrait une lente montée au sommet est aujourd’hui remplacé par un télésiège 6 places ultra technique. Et sur le domaine skiable, pour une nuit au calme absolu, l’hôtel le Chetzeron ouvre officiellement ses portes en ce mois de décembre.

Nature. A Aminona, l’arrêt de la liaison par télécabines de la station jusqu’au sommet a laissé place à un nouveau concept: l’Aminona Grandeur Nature. Au programme, de la mobilité douce, avec chaque jour une activité différente. Montée en raquettes ou en peau de phoque avec guide, l’ancienne piste de luge promet de belles balades. La récompense une fois arrivé tout en haut? Le restaurant du Petit Mt-Bonvin, désormais rebaptisé La Vache Noire, a été entièrement repensé et vous permettra de déguster, entre autres spécialités, du bœuf d’Hérens sur ardoise.

Zermatt

Spa. Un peu comme à St.Trop’ à 2222 mètres d’altitude, le nouvel espace bien-être de l’hôtel Riffelalp, baptisé St-Trop Alp, promet une vue à couper le souffle, un plongeon dans le bleu aquatique et de la détente avec le Cervin au premier plan. Entre les mains expertes des thérapeutes, un vaste choix de massages, à la crème de beurre de chèvre, au miel ou aux huiles essentielles pour une palette de traitements ayurvédiques.

Leysin-les Mosses-La Lécherette

Adrénaline. Pour les férus de sensations fortes, le Tobogganing Park inaugure un looping créé par le champion de bobsleigh Silvio Giobellina et son équipe. Réservé aux plus de 16 ans, il faudra s’élancer à deux sur la bouée et prendre de la vitesse avant le passage spectaculaire dans une boucle à 360o.

Confort. Et sur les hauteurs de Leysin, à 2048 mètres d'altitude exactement, le restaurant tournant le Kuklos propose dès cet hiver une terrasse couverte et chauffée, pour se restaurer ou simplement boire un verre.

Diablerets-Gstaad- Rougemont

Extrême. Autre sensation forte à vivre cet hiver, un passage sur le pont suspendu «Peak Walk by Tissot». Ouvert toute l’année, il vous fera connaître le frisson de l’expédition en haute montagne, en quelques minutes seulement. D’une longueur de 107 mètres et d'une largeur de 80 centimètres, il offre une vue inoubliable sur les Alpes. Le Cervin, le Mont-Blanc, l'Eiger, le Mönch et la Jungfrau seront pour la première fois à votre portée.

Luxe. Et pour les amateurs de découverte de l’extrême…confort, le nouveau boutique hôtel De Rougemont est à lui seul une étape incontournable de votre séjour dans les Alpes vaudoises. Ce nouvel établissement de grand luxe a choisi de satisfaire ses hôtes par un choix de matériaux naturels, bois clair et pierres apparentes, des chambres, au restaurant, jusqu’à l’aménagement de la piscine intérieure du spa.

 

L’idée Week-end proposée par bilan.ch en partenariat avec Suisse Tourisme vous donne rendez-vous dès le 14 janvier 2015 pour de nouvelles découvertes !

Cristina d'Agostino

RÉDACTRICE EN CHEF ADJOINTE EN CHARGE DE BILAN LUXE

Lui écrire

Licenciée en Sciences politiques à l’Université de Lausanne puis spécialisée en marketing et économie à HEC Lausanne en 1992, Cristina d’Agostino débute sa carrière dans l’industrie du luxe, et occupe les fonctions de responsable marketing et communication pour diverses marques horlogères. En 2008, elle décide de changer radicalement d’orientation, et débute une carrière de journaliste. En freelance d’abord, elle collabore aux titres Bilan, Bilan Luxe, Encore, avant d’intégrer la rédaction de Bilan en 2012. Depuis 2012, elle occupe la fonction de rédactrice en chef adjointe et responsable des hors-série Bilan Luxe.

Du même auteur:

Ex-mannequin: un physique pour quel emploi?
Comment Matignon a créé six cliniques en quatre ans

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."