Bilan

Questionnaire d’Epicure Pascal Meyer

La plateforme de vente de vins Qwine, fondée par Pascal Meyer, a soufflé ses 10 bougies en avril. A cette occasion, de grands crus, des pépites confidentielles et des nectars locaux ont été proposés à des prix imbattables aux membres de la communauté. Qwine, qui a vendu un million de bouteilles en 2018, a également créé la première Quvée de vin interactive.

Pascal Meyer: «Ce qui me fait vibrer en ce moment: un pinot des Grisons.»

Crédits: Qoqa

Plutôt rouge, blanc ou rosé?

Clairement rouge de chez rouge, même si je suis «polyvin» et que je ne refuse jamais un bon verre de blanc bien de chez nous ou un coup de rosé sur une terrasse.

Plutôt vin suisse, italien, français ou Nouveau-Monde?

Tcheu, c’est compliqué… Je suis en ce moment méga sur les vins français,
mais d’un autre côté je kiffe tellement les vins suisses! On a un niveau de
vinification et de fruits qui est tellement pointu avec nos vignerons (même les régions plus novices sont maintenant au top) que mon cœur balance… Mais clairement suisse.

A quelles occasions ouvrez-vous du champagne?

Pour faire plaisir à ma chérie, mais ce n’est clairement pas ma tasse de thé.

Quelle bouteille ouvrez-vous pour faire plaisir à votre conjoint?

Simon Maye, vieilles vignes en humagne, mais faut pas le dire trop fort car on peine à en trouver.

Et la bouteille pour célébrer un contrat signé?

Bah, ce serait déjà un magnum et là on partirait certainement sur un petit bordeaux bien tanique.

Combien de bouteilles possédez-vous dans votre cave à vins?

J’ose pas trop le dire car je ne suis pas superbien équipé, mais j’en ai déjà environ 250.

Si vous pouviez acheter un vignoble, où serait-il?

J’aime trop de régions pour répondre à cette question… 

Quel est votre meilleur souvenir lié au vin?

Une dégustation de plusieurs vins blancs valaisans avec le père d’un ami nommé «Le Winne» à Troistorrents dans son chalet… On a beaucoup appris et bien dégusté… Un souvenir indélébile.

Quel est votre vin suisse préféré?

C’est tellement compliqué de répondre à cette question piège… Et, non, je ne vais pas dire vaudois ou valaisan… Mais on va partir sur ce qui me fait vibrer en ce moment: un pinot des Grisons! 

Est-ce que l’étiquette influence votre choix du vin?

Mais c’est évideeeeent! Le visuel a clairement une influence.

L’adresse d’un restaurant que vous ne donnerez qu’à nos lecteurs?

L’Auberge de la Croix-Fédérale à Villars-sous-Yens.

Un dîner parfait, c’est quoi pour vous?

Bonne compagnie, magnums de rouge, rires et bidoche de chez nous.

Etes-vous un cordon-bleu?

Naan, moi je suis grilleur fou mais pas un bon cuisinier.

Pouvez-vous nous donner votre recette secrète?

Fricassée de porc. Tu la fais coupée en petits morceaux, marinée dans un peu d’huile de pépins de raisin avec de la moutarde, de l’oignon que t’as coupé au préalable et du paprika. Tu rajoutes un peu de sel, tu laisses mariner la combine pendant au moins trente minutes et tu fais griller ça… C’est une délicatesse.

Votre plat préféré?

Impossible de répondre à cette question, j’aime trop de choses.

Quel est le meilleur accord mets et vins selon vous?

Aïe… Bonne bidoche et vin rouge puissant.

Si je vous dis «madeleine de votre enfance», qu’est-ce que cela vous évoque?

Endives au jambon sauce béchamel dont seule ma mère avait le secret!

Deux verres de vin par jour, c’est bon pour la santé?

C’est un bon début.

Vos pronostics sur la tendance food de demain?

J’ai le sentiment que les choses s’améliorent et que la tendance du local va s’imposer de plus en plus car elle est tellement sensée.

Vos secrets pour rester en forme?

Curcuma tous les matins, courir, et faire de l’inline hockey. 

Chantal De Senger
Chantal de Senger

JOURNALISTE

Lui écrire

Licenciée des Hautes Etudes Internationales de Genève en 2001, Chantal de Senger obtient par la suite un Master en médias et communication à l’Université de Genève. Elle débute sa carrière au sein de la radio genevoise Radio Lac. Journaliste depuis 2010 pour le magazine Bilan, elle est spécialisée dans les PME. En grande amatrice de vins et gastronomie, elle est également responsable du supplément Au fil du goût encarté deux fois par année dans le magazine Bilan. Chantal contribue par ailleurs régulièrement aux suppléments Luxe et Immo Luxe de Bilan.

Du même auteur:

Le road show de DSK passe par Genève
Genève accueille le premier salon suisse du champagne

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."