Bilan

Quelles sont les destinations favorites des très riches?

Où les très riches vont-ils passer leurs week-ends et vacances? Le cabinet New World Wealth a enquêté auprès de plusieurs centaines de personnes au capital supérieur à 30 millions de dollars.
  • L'Orient Express reste l'un des trains les plus prisés des touristes fortunés du monde.

    Crédits: Image: AFP
  • L'Hôtel du Cap-Eden-Roc à Antibes figure parmi les établissements préférés des grandes fortunes.

    Crédits: Image: AFP
  • Depuis quelques années, la pêche à la mouche est devenu un loisir très prisé des riches qui n'hésitent pas à parcourir des milliers de kilomètres pour aller pratiquer cette activité dans les spots les plus favorables (comme ici le parc de Katmai en Alaska).

    Crédits: Image: AFP
  • Singapore Airlines est la compagnie aérienne plébiscitée par les grandes fortunes pour leurs voyages.

    Crédits: Image: AFP

Comment les touristes très fortunés voyagent-ils? Que font-ils de leur temps libre et surtout où vont-ils le passer? Palaces et villas, polo et golf, atolls et îles privées, safaris et treks ou casinos et salles de spectacles,... les clichés surgissent dès que l'on évoque les vacances des grandes fortunes. Mais quels sont les voyages et destinations plébiscitées par les principaux intéressés? Le cabinet New World Wealth, qui s'appuie sur une base de données de 150'000 personnes dont le capital est supérieur à 30 millions de dollars a mené récemment son enquête annuelle Top destinations for the super-rich.

Lire aussi: Que font les milliardaires pendant leur temps libre?

Première phase du voyage: le trajet. Pour les très riches qui n'ont pas leur jet privé, quelles sont les compagnies aériennes plébiscitées? Les grandes compagnies américaines sont largement battues: ni Delta Airlines, ni United Airlines, ni même American Airlines ne réussissent à se hisser dans le top 5 mondial. Les passagers très riches leur préfèrent des compagnies asiatiques et européennes. Singapore Airlines se retrouve au premier rang, suivie par Qantas Airlines et Japan Airlines sur le podium. Au pied de celui-ci, deux compagnies européennes tirent leur épingle du jeu: Lufthansa et Air France arrivent toujours, dans le coeur des très riches, à surpasser les compagnies des pays du Golfe.

Les trains africains appréciés des grandes fortunes

Si les trains constituent également un moyen de transport, ceux qui sont cités par l'étude de New World Wealth constituent tout autant des destinations à part entière. Le mythique Orient Express qui relie Paris à Istanbul se retrouve ainsi au 5e rang. Il est devancé par l'Eastern & Oriental Express, qui traverse la Thaïlande, la Malaisie et Singapour, au premier rang, suivi par le Blue Train en Afrique du Sud (entre Pretoria et Le Cap) au deuxième rang, puis par un autre train africain, le Pride of Africa, qui relie Afrique du Sud, Zimbabwe, Zambie et Tanzanie. Au quatrième rang, le Maharajas' Express est un train de luxe qui propose une douzaine de destinations sur cinq circuits centrés sur le Rajasthan.

Lire aussi: Les CFF investissent dans la modernisation de trains pendulaires

Du côté des hôtels, les Etats-Unis tiennent leur rang: deux établissements des USA occupent les premières places avec le Bellagio à Las Vegas et le Plaza à New York. Ils sont suivis par deux hôtels européens: le Mandarin Oriental à Londres et l'Hôtel du Cap-Eden-Roc à Antibes, sur la Côte d'Azur. Le top 5 est complété par le Raffles à Singapour.

La pêche à la mouche est devenue tendance

Enfin, l'étude de New World Wealth donne un coup de projecteur sur une activité moins clinquante que le golf ou le polo: la pêche a la mouche est devenue l'un des loisirs les plus prisés des grandes fortunes. Ceux-ci apprécient cette activité pour le contact avec la nature dans des paysages souvent grandioses, le repos et la sérénité procurés, l'initiation avec un coach, et la stimulation proposée par les prises de différentes tailles. Dans le top 10 mondial des spots de pêche à la mouche les plus prisés par les très riches figurent cinq destinations américaines (dont deux en Alaska), une canadienne, trois européennes (en Islande, Norvège, Ecosse) et une néo-zélandaise. Evidemment, les régions de montagne ou celles ayant des cours d'eau froids (propices à la reproduction des salmonidés surtout) monopolisent ce classement.

Lire aussi: Le Kitesurf, golf des entrepreneurs numériques

Mais cette activité ne se limite pas à des compagnies de moniteurs de pêche privés. Les hauts lieux de la pêche à la mouche ont vu se développer d'importantes infrastructures destinées à favoriser la venue de touristes fortunés du monde entier ces dernières années avec aéroports et héliports, hôtels de luxe, offre gastronomique en adéquation,... Après le golf et les sports extrêmes, la pêche à la mouche devient l'un des loisirs prisés par les personnes fortunées et cela donne un nouvel essor à des régions jusqu'alors peu privilégiées dans ce domaine-là.

Matthieu Hoffstetter
Matthieu Hoffstetter

JOURNALISTE À BILAN

Lui écrire

Titulaire d'une maîtrise en histoire et d'un Master de journalisme, Matthieu Hoffstetter débute sa carrière en 2004 au sein des Dernières Nouvelles d'Alsace. Pendant plus de huit ans, il va ensuite couvrir l'actualité suisse et transfrontalière à Bâle pour le compte de ce quotidien régional français. En 2013, il rejoint Bilan et se spécialise dans les sujets liés à l'innovation, aux startups, et passe avec plaisir du web au print et inversement. Il contribue également aux suppléments, dont Bilan Luxe. Et réalise des sujets vidéo sur des sujets très variés (tourisme, startups, technologie, luxe).

Du même auteur:

Offshore, Consortium, paradis fiscal: des clefs pour comprendre
RUAG vend sa division Mechanical Engineering

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."