Bilan

Polo à St. Moritz, l’ultra-luxe atteint les sommets

Depuis 30 ans, les riches et célèbres se retrouvent à St. Moritz pour la coupe du monde de polo sur neige. Retour en images sur l’événement sportif le plus mondain de l’année.
  • Polo St. Moritz 2014

  • Urs Schwarzenbach, président du Polo de St. Moritz

  • Polo St.Moritz: la team Cartier contre la team Ralph Lauren

  • Polo St-Moritz 2014

  • Le joueur vedette Nacho Figueras, Team Ralph Lauren

  • Polo St. Moritz: Monica Bellucci invitée par Cartier en 2013

  • Polo St. Moritz 2014: victoire du team Cartier

  • Polo St. Moritz 2014

  • Nacho Figueras, ambassadeur de la marque Ralph Lauren et célèbre joueur argentin, et son épouse Delfina Blaquier.

Nul par ailleurs en Suisse, un événement mondain aussi exclusif n’attire autant de fortunes suisses et étrangères. L’occasion d’y apercevoir, le temps d’un week-end, quelques grands noms qui composent le classement Bilan des 300 plus riches de Suisse, le plus célèbre étant le milliardaire Urs Schwarzenbach, président du Polo St. Moritz AG et organisateur du tournoi depuis 15 ans.

Sans lui, le Polo de St. Moritz n’aurait certainement pas connu une longévité aussi enviable. L’organisation, en proie à quelques difficultés début 2000, avait fait appel à lui pour redresser la barre. Depuis, le St. Moritz Polo World Cup a su gagner en importance et notoriété internationale.

Le milliardaire Urs Schwarzenbach, le meilleur atout

Christoph Richterich, membre du conseil d’administration du St. Moritz Polo AG: «  Nous fonctionnons avec quatre sponsors principaux, Cartier, Ralph Lauren, BMW et Deutsche Bank, mais il y a bel et bien un cinquième sponsor, Monsieur Urs Schwarzenbach, lui-même ! Grâce à lui, l’événement a pu vraiment prendre de l’ampleur. Mais, malgré le soutien très important des sponsors, la qualité de l’accueil demande une infrastructure toujours plus poussée et l’organisation du tournoi sur le lac gelé des moyens techniques sophistiqués. C’est la raison pour laquelle, le polo de St. Moritz et le White Turf, l’autre événement exceptionnel de la région, partagent aujourd’hui les frais qui s’élèvent à quelques millions de francs. Il faut que la commune de St. Moritz soutienne d’avantage cette manifestation qui attire sur un weekend plus de 10'000 visiteurs et apportent plus de 5000 nuitées à la station. »

La qualité des joueurs, en provenance principalement d’Argentine, d’Australie et de Grande-Bretagne, se mesure à leur handicap. L’édition 2014 du Polo de St. Moritz n’y fait pas exception, puisque la majorité des « polistas » présents atteignait un niveau entre 6 et 8, un handicap de 10 étant le maximum. Mais c’est Nacho Figueras, ambassadeur de la marque Ralph Lauren et célèbre joueur argentin, considéré comme « le David Beckham du polo » qui a attiré tous les regards. Le seul joueur aujourd’hui qui, à lui seul, a la capacité de faire monter la cote de glamour d’un événement à son paroxysme.

Un club très fermé de happy few

Être invité au championnat du monde de polo sur neige à St. Moritz, c’est se retrouver dans le club très fermé des happy few. Sur la neige tombée en abondance en ce début de février, les tenues les plus extravagantes l’attestent. Manteaux de fourrures en lynx touchant terre ou zibeline à grosse capuche rivalisent dans les tribunes face aux poneys qui galopent.

La soirée de gala organisée traditionnellement le samedi soir par le polo de St. Moritz reste la plus courue, avec la « White Night » organisée par Cartier. Pour Guillaume Alix, directeur Cartier Suisse, le polo est avant tout un art de vivre : « C’est un sport qui véhicule l’élégance, la passion, le talent et le respect, des valeurs que Cartier affectionne. Mais pas uniquement. Le polo offre également un sens de la célébration. Les joueurs de polo et les amateurs de ce sport ont un sens de la fête incomparable. Nos clients adorent cette ambiance. C’est pour nous l’occasion d’inviter une cinquantaine d’entre eux à passer trois jours en notre compagnie. Venir à St. Moritz leur offre l’occasion de déconnecter, car malgré tout, l’endroit est assez reculé. Nous tissons des liens rares. Et bien sûr, nous leur faisons découvrir des créations spéciales dans notre boutique Cartier de St. Moritz, la plus ancienne de Suisse. Et quelques fois, leur bonheur se traduit aussi par quelques ventes… »

Le tournoi s’est achevé dimanche 2 février sur la victoire du team Cartier.

Cristina d’Agostino

Aucun titre

Lui écrire

Les newsletters de Bilan

Le cercle des lecteurs

Le Cercle des Lecteurs est une plate-forme d'échanger sur tout ce qui touche votre magazine. C'est le reflet de vos opinions, et votre porte-parole le plus fidèle. Plus d'info


Image Footer

"Tout ce qui compte.
Pour vous."